COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Expertises

CONSEILS 

La digitalisation, moteur du renouveau



L’objectif est de faire évoluer les PME luxembourgeoises, de leur donner le goût de se remettre en question et de les pousser à innover. (Nvision) 

L’objectif est de faire évoluer les PME luxembourgeoises, de leur donner le goût de se remettre en question et de les pousser à innover. (Nvision) 

La technologie fait aujourd’hui partie intégrante des entreprises. La transformation digitale est devenue pour bon nombre d’entre elles une priorité, voire une nécessité. Elle implique aujourd’hui des changements aussi bien dans la culture que dans les process de la société.

La transformation digitale des entreprises, en marche depuis quelques années, s’est vue renforcée avec la crise du Covid. Pour rester compétitives, les sociétés doivent revoir leur mode de fonctionnement et leurs méthodes de travail. Cette remise en question les aide notamment à redéfinir l’utilisation des ressources et des processus métiers et s’adapter au mieux à ces évolutions.

«La digitalisation peut amener à repenser les workflows en interne ou en externe. Lorsqu’on commence un projet de digitalisation, cela amène souvent à de nombreuses évolutions au sein de la société. Cela peut avoir un impact aussi bien sur le produit que sur la technologie utilisée et la stratégie mise en place», explique Mike Sergonne, Managing Partner chez Nvision.

Évoluer pour une meilleure efficacité

En matière de digitalisation, le Covid a accéléré les choses. Les entreprises qui se portaient bien et étaient déjà digitalisées semblent avoir moins souffert que les autres durant cette période. «Pour les entreprises qui n’ont pas évolué au fur et à mesure, cela va être très difficile. Soit elles vont pouvoir se remettre à niveau grâce à leurs réserves, soit elles risquent de rencontrer des problèmes dans les années à venir.» Aux sociétés qui sont en difficulté, il est nécessaire d’expliquer les démarches à mener pour évoluer étape par étape dans la bonne direction et utiliser les bons outils. «À la fin, cela permettra à chacun de travailler dans de meilleures conditions. Si vous réussissez à faire ce changement en interne, c’est déjà un gros pas et cela va se répercuter sur l’externe.»

Pour aider les entreprises dans ces changements, encore faut-il convaincre les décideurs. «Il y en a plusieurs types: ceux qui sont en marche depuis un certain temps vers cette direction et que nous rejoignons pour aller encore plus loin, mais également les autres, conscients qu’un changement est nécessaire mais qui ne savent pas comment le mettre en place.»

Bien souvent, les entreprises ne savent pas comment attaquer les problèmes liés à la digitalisation. Un digital officer est alors le bienvenu pour structurer ces modifications et aider les sociétés à être autonomes. «Tout est disséqué et restructuré d’une autre manière. Cela ne se fait pas en une semaine, mais plutôt en suivant un plan stratégique pouvant aller de 1 à 3 ans.» 

Améliorer ses processus internes et externes

Depuis 20 ans, Nvision accompagne les entreprises dans leur digitalisation. «Notre but est d’aider les gens à se poser les bonnes questions, voir quel est leur niveau de digitalisation et ce qui aurait du sens chez eux. Au niveau interne, nous travaillons sur l’opex (operational excellence) afin d’améliorer le travail des équipes, choisir les bons outils et optimiser les process et workflows des entreprises.»

Cette approche, Nvision a pu la mettre en pratique avec plusieurs de ses clients, que cela soit pour des besoins d’opex (operational excellence) allant de la mise en place de ressources planner, timesheets, document management systems, CRM, programmes de fidélité, d’applications spécifiques aux différents métiers, jusqu’à l’accompagnement de la mise en place d’ERP ou des analyses de données à travers la BI.

Outre ces solutions internes, la digitalisation se concentre également sur l’aspect externe des entreprises. «Nous travaillons également sur l’aspect métier et l’optimisation du business. Cela va concerner davantage la relation avec les clients. Il s’agit d’améliorer son business de demain pour conserver cette relation.» Accompagner les clients, les initier ou approfondir leurs connaissances aux écosystèmes digitaux, telle est la mission aujourd’hui de Nvision. L’objectif est de faire évoluer les PME luxembourgeoises, de leur donner le goût de se remettre en question et de les pousser à innover.

Faire preuve de résilience

Nvision a rejoint les programmes d’aide mis en place par le ministère de l’Économie et Luxinnovation comme Fit 4 Resilience. «Pour nous, c’était important d’être présents dans ces programmes qui aident les entreprises à sortir de cette période Covid dans laquelle nous sommes. C’est également une reconnaissance pour nous. Avec nos capacités, nous pouvons contribuer de manière positive.»

Besoin d’un accompagnement pour la digitalisation de votre entreprise? Rendez-vous sur https://www.nvision.lu/ .