LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Sorties

Zoom sur Jeanne Werner



À la fois timide et effrontée, voilà le personnage de Jeanne Werner. (Photo: Bohumil KOSTOHRYZ / boshua)

À la fois timide et effrontée, voilà le personnage de Jeanne Werner. (Photo: Bohumil KOSTOHRYZ / boshua)

La jeune actrice s'apprête à partir plusieurs semaines à Avignon pour jouer «La Leçon», montée par le Théâtre du Centaure.

Avec son corps fluet et ses grands yeux étonnés, Jeanne Werner correspond parfaitement au rôle de l’élève dans «La Leçon» de Ionesco. C’est cette pièce, création du Théâtre du Centaure dans une mise en scène de Myriam Muller que la Theater Federatioun a sélectionné pour représenter Luxembourg au Festival d’Avignon. La jeune comédienne s’y produit aux côtés de Denis Jousselin et Sonja Neuman.

 

«Déjà très jeune, j’allais beaucoup au théâtre et j’étais inscrite au Conservatoire de Luxembourg en art dramatique», se souvient-elle. Faire s’exprimer différents personnages, changer régulièrement de rôle et d’emploi, évoluer dans un milieu exaltant… Voilà qui détermine Jeanne Werner à poursuivre cette voie. Elle sera admise à l’école d’art de Zurich où elle continue désormais une maîtrise en littérature française et allemande.

À 28 ans, la voilà qui va reprendre le rôle créé il y a deux ans: «Je me suis inspirée des lycéennes d’une quinzaine d’années qui veulent bien faire, mais sont assez superficielles», une manière d’atténuer le côté passablement tragique et absurde de la pièce. Sa jeunesse convient parfaitement au rôle et son accent luxembourgeois renforce l’image un peu naïve du personnage.

Pour cette comédienne qui joue surtout en Allemand, Avignon et son festival n’était pas une cible dans l’agenda: «Je n’ai pas toute de suite réalisé l’importance de cette sélection. Mais nous allons jouer tous les jours pendant trois semaines! Je suis fière et flattée, même si maintenant, le trac monte.»

Dans les mois à venir, c’est à Bâle que Jeanne Werner sera sur les planches, avec un drame paysan, avant de revenir au Luxembourg pour une reprise de «Wilhelm B.»

www.theatrecentaure.lu

La répétition générale est à voir gratuitement ce 27 juin à 20h à la Banannenfabrik.