LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Style

Des fringues qui collent à la peau



knaetsch.jpg

Les joueurs de l’équipe nationale luxembourgeoise de foot se sont prêtés et jeu. (Photo: Knätsch)

Le collectif Knätsch (chewing-gum en luxembourgeois) poursuit sa ligne de vêtements avec un clin d’œil à la coupe du monde de football.

Au départ, Knätsch, c’était un peu une blague. Mais comme le chewing-gum qui colle aux chaussures, la bande d’amis n’a pas pu résister et l’aventure a pris un tour sérieux. Ils se sont d’abord amusés à faire des t-shirts et pulls pour des copains avec quelques mots choisis dans le vocabulaire fleuri des « minettzap » (habitants du sud du Luxembourg). Désormais le collectif se professionnalise pour imprimer des textiles et rechercher des collaborations avec des artistes.

C’est que les a mené à travailler avec Artee qui a créé des t-shirts et sweat-shirt pour la Coupe du monde de football. L’idée simple et séduisante : on choisi le pays que l’on soutien, la couleur est sélectionnée de manière logique en fonction du drapeau (vert et jaune pour le Brésil, rouge et noir pour la Belgique, blanc et bleu pour la France…) et on commande. Pour les t-shirts, on peut aussi ajouter son nom et un numéro.

La liste est limitée aux pays qualifiés pour le Brésil… le Luxembourg en plus. Quelques joueurs de l’équipe nationale se sont d’ailleurs prêtés au jeu et ont fait les modèles d’un jour pour faire connaître l’initiative.

Pour ajouter au capital sympathie de la marque, une contribution (1% des ventes) sera versée à une cause : Le Charity Rally doit mener une ambulance de Luxembourg en Mongolie et l’y remettre à une association locale.

www.knaetsch.com