POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Taux de chômage: 4% fin mai



Paperjam

Le Comité a analysé les nouvelles données statistiques de fin mai 2004 sur le marché de l'emploi, telles qu'élaborées conjointement par l'Administration de l'emploi, le CEPS/Instead et le Statec.

Trois entreprises ont introduit une demande de travail à horaire réduit en vue de bénéficier au mois de juillet 2004 des dispositions de la loi du 26 mars 1998 modifiant la loi du 26 juillet 1975.

Le Comité de conjoncture a avisé favorablement les 3 demandes. Dans les entreprises concernées, sur un effectif total de 144 personnes, 140 salariés travailleront prévisiblement à horaire réduit.

Le Comité de conjoncture a ensuite analysé l'évolution du marché du travail.

Au cours du mois de mai 2004, le nombre des demandeurs d'emploi enregistrés non bénéficiaires d'une mesure a diminué de façon considérable.

Au 31 mai 2004, le nombre des personnes sans emploi enregistrées auprès des services de placement de l'Administration de l'emploi et non affectées à une mesure pour l'emploi est de 8.079, alors qu'à la fin du mois d'avril 2004, la population des demandeurs d'emploi répertoriés s'élevait à 8.660. La baisse est de 581 unités, soit -6,7%. Le taux de chômage passe de 4,3% à 4%.

La comparaison faite entre les mois d'avril et mai 2003 avait donné une diminution du chômage de 39 personnes (-0,5%).

Il faut relever qu'avec 8.079 demandeurs d'emploi inscrits à l'ADEM, l'effectif des chômeurs est de 910 unités supérieur (soit 12,7%) à la population enregistrée au 31 mai 2003 (7.169 demandeurs d'emploi).

L'année dernière, la juxtaposition des chiffres caractérisant les mois de mai 2002 et 2003 avait donné une augmentation du nombre des inscrits de 1.797 unités ( 33,5%) en passant de 5.372 à 7.169 pour les mois respectifs. Mai 2004

Fin mai 2004, le taux de chômage était provisoirement évalué à quelque 4,0%.

La prochaine réunion du Comité de conjoncture est fixée au 28 juillet 2004.