ENTREPRISES & STRATÉGIES — Services & Conseils

Le problème de l’externalisation persiste!



Le LCGB et l'ALPL s'interrogent sur le bien fondé de l'externalisation des activités de Cargolux Luxembourg vers Cargolux Italia (Photo: Cargolux Italia)

Le LCGB et l'ALPL s'interrogent sur le bien fondé de l'externalisation des activités de Cargolux Luxembourg vers Cargolux Italia (Photo: Cargolux Italia)

Le LCGB et l’Association luxembourgeoise des pilotes de ligne (ALPL) soulignent que malgré les tentatives d’apaiser les tensions de la part de la direction Cargolux, la délocalisation des emplois chez Cargolux risque de devenir une réalité.

L’avion dont le transfert de Cargolux Luxembourg vers Cargolux Italia se fera à la fin du mois, va opérer sur des lignes qui sont à l’heure actuelle desservies par Cargolux Luxembourg.

La direction Cargolux n’exclue pas d’étendre ce genre d’opérations à l’avenir. Outre des transferts supplémentaires d’avions vers Cargolux Italia ou d’autres entreprises, une délocalisation de diverses activités, telle que la maintenance, restent à craindre.

Les arguments de la direction Cargolux censés justifier l’externalisation des activités ne sont pas valables. L’atout majeur de Cargolux réside justement dans la flexibilité qui permet d’aborder les exigences du marché. Une délocalisation des activités risque de compromettre cette flexibilité et, par conséquent, l’ensemble de la productivité. Il est peu probable que ces opérations mèneront à des économies considérables.

Pourquoi développer les activités du site de Milan tandis qu’une stratégie «dual-hub» entre Zhengzhou et Luxembourg a été annoncée, si ce n’est pour procéder à une restructuration à long terme des activités au Luxembourg au profit de Cargolux Italia.

Dans sa lettre du 2 septembre 2014 au ministre de tutelle, le LCGB a clairement évoqué le problème et a demandé au ministre de prendre position. Il reste à savoir quelles seront les répercussions de ces opérations pour le site au Luxembourg. Dans ce contexte, le LCGB revendique des mesures concrètes de la part du gouvernement luxembourgeois en sa qualité d’actionnaire direct afin de sécuriser le site d’activités au Luxembourg.