ENTREPRISES & STRATÉGIES — Immobilier

Le Luxembourg à l’affiche au MIPIM à Cannes !



mipim_2012-chambrecommercepetit.jpg

(Photo : Chambre de Commerce)

Pour la septième fois consécutive, la Chambre de Commerce du Grand-Duché de Luxembourg a mis en place un Pavillon National à l’occasion du salon MIPIM, Marché International des Professionnels de l’Immobilier, qui se déroulé du 6 au 9 mars 2012 à Cannes. 15 sociétés ou institutions luxembourgeoises exposantes et quelque 400 visiteurs luxembourgeois et étrangers ont répondu à l’invitation de la Chambre de Commerce. Malgré la crise qui sévit toujours dans de nombreux pays en Europe, les participants, exposants et visiteurs, ont pu découvrir une multitude d'opportunités d'affaires et nouer de nombreux contacts prometteurs. Le stand collectif luxembourgeois a permis de promouvoir le Grand-Duché en tant que site d’investissements et de projets attractifs. Les entreprises luxembourgeoises, ainsi que les représentants de la Ville de Luxembourg et d’Agora, ont pu entretenir des relations professionnelles existantes et rencontrer de nouveaux investisseurs potentiels.

Le salon MIPIM est, avec le salon Expo Real (Munich), un des plus grands salons de l’immobilier en Europe, et il a rassemblé cette année quelque 19.000 visiteurs de 80 pays sur une surface d'exposition de plus de 18.000 m2.

Dans le cadre prestigieux du Palais des Festivals de Cannes, la Chambre de Commerce a organisé la traditionnelle Journée Luxembourgeoise réunissant quelque 400 hommes d’affaires issus de nombreux pays. Cette manifestation a été ouverte par Monsieur Carlo Thelen, membre du Comité de Direction de la Chambre de Commerce, qui s’est félicité de la septième participation officielle du Grand-Duché au MIPIM. Il a notamment souligné que le marché de l’immobilier luxembourgeois était en bonne santé par rapport à d’autres marchés européens, avec un taux d'inoccupation de 6,4%, un des taux les plus bas d’Europe. Bien que le Luxembourg ait été touché par la crise - comme en témoignent une perspective de croissance de seulement 1,4% en 2012 et un taux de chômage en hausse continue -, le pays conserve des atouts et des avantages par rapport à ses principaux concurrents, comme la stabilité politique et financière, le Luxembourg étant l’un des rares pays en Europe bénéficiant d'une notation AAA. Par ailleurs, le principal partenaire commercial du Luxembourg, en l'occurrence l'Allemagne - qui est pays d'honneur au MIPIM 2012 - , fait preuve d'une bonne résistance face à la crise, ce qui peut avoir un impact positif sur les entreprises luxembourgeoises qui y exportent leurs biens ou services et ce qui peut aussi générer des investissements allemands au Grand-Duché, en particulier dans le domaine de l'immobilier d'entreprise.

Le ministre de l’Economie et du Commerce extérieur, Monsieur Etienne Schneider a, quant à lui, présenté les diverses opportunités et les défis de l'économie luxembourgeoise en mettant l'accent sur la situation géographique idéale et stratégique du pays et son environnement international et multiculturel. Le Luxembourg reste une terre d’accueil d’investissements étrangers de premier choix, notamment en raison des fondamentaux macro-économiques équilibrés, de la stabilité politique et sociale, d’une réglementation légale et fiscale attrayante et d’infrastructures matérielles et immatérielles modernes. Le ministre a par ailleurs insisté sur le fait qu’en dépit de ses atouts, le Grand-Duché ne devait pas se reposer sur ses lauriers, mais maintenir avant tout l'avantage compétitif qu'il a sur ses concurrents européens.

Les projets en cours pour la Ville de Luxembourg ont été présentés par le député-maire, Monsieur Xavier Bettel, qui a mis en avant les multiples facettes de la capitale, ainsi que la diversité de sa population qui en font une plate-forme attrayante combinant qualité de vie élevée pour les résidents et opportunités d’affaires attrayantes. L’un des défis majeurs pour la Ville de Luxembourg sera de reconsidérer, avec les promoteurs immobiliers, le prix du mètre carré de ses logements pour maintenir son taux de population et attirer davantage de monde. Le bourgmestre a également soulevé l'ampleur et la diversité des projets en cours pour la Ville de Luxembourg qui se trouve idéalement au cœur d’une agglomération en pleine croissance, en mentionnant notamment le projet Hamilius. En outre, Monsieur Bettel a présenté le système de suivi de dossiers en matière de permis de construire de la Ville de Luxembourg, qui sera prochainement mis en place et permettra aux maîtres d'oeuvre de connaître en temps réel l'état d'avancement de leur dossier pour davantage de transparence.

Madame Lydia Mutsch, députée-maire de la ville d’Esch-sur-Alzette, a quant à elle mis en avant le site de Belval en soulignant l’envergure de ce projet qui, au cours de la dernière décennie, s’est développé de manière spectaculaire. Les réseaux routiers existants et futurs permettront un accès facile et rapide au site, qui accueillera outre l’Université du Luxembourg, les Centres de Recherche Publics et les laboratoires scientifiques. Des zones commerciales, d’habitations et de détente assureront un aménagement diversifié et attractif de cet espace. Le site accueille d’ores et déjà quotidiennement plus de 3.000 employés et en comptera plus de 20.000 d’ici quelques années, ce qui aura un impact économique positif sur toute la région du sud du pays, ainsi que sur les régions transfrontalières.