ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Intelligence artificielle

Les cinq secteurs friands d’analyse de données



Le mixage de codes éthiques et de l’analyse de données pourrait permettre à des investisseurs d’éliminer les sociétés qui ne se comportent pas bien. (Photo: Shutterstock)

Le mixage de codes éthiques et de l’analyse de données pourrait permettre à des investisseurs d’éliminer les sociétés qui ne se comportent pas bien. (Photo: Shutterstock)

Alors que les politiques se déchirent sur la nécessité de traquer leurs citoyens dans le cadre du coronavirus, cinq cas d’usage intensif des données vont émerger.

Lois ou pas lois, les données des utilisateurs seront de plus en plus utilisées au fur et à mesure que se développe l’internet des objets, au volant ou à la maison.

La collecte sera le premier secteur d’activité à se battre pour cet or moderne, assure le blog Cangler, pour qui les interventions gouvernementales ne feront que ralentir le mouvement, sans pouvoir l’empêcher.

Le deuxième, rarement sur les radars, entrevoit l’établissement de codes de conduite moraux pour l’analyse prédictive. De quoi décider presque automatiquement de ne pas investir dans une société qui, par exemple, achète trop d’armes ou est trop polluante.

L’analyse des données sera externalisée, les écoles mettront plus de temps à utiliser les données, et les assistants virtuels fusionneront avec l’analyste de données pour le rendre plus efficace, dit également le blog.