BRAND VOICE — ENTREPRISES & STRATÉGIES — Services & Conseils

SOGETI

Avis de tempête pour les gestionnaires de fortune



Affrontez la tempête avec Capgemini et Sogeti Luxembourg  (Photo: Sogeti Luxembourg)

Affrontez la tempête avec Capgemini et Sogeti Luxembourg (Photo: Sogeti Luxembourg)

L’industrie de la gestion de patrimoine connaît une pression grandissante. Les taux d’intérêt bas, voire négatifs, ont causé des pertes de revenus. La compétition s’est accrue de par la présence des banques universelles et des nouveaux entrants. En même temps, le secteur fait face à des contraintes réglementaires coûteuses. Ces évolutions ont rendu les sociétés de gestion de patrimoine vulnérables. Il est donc vital de se préparer à un environnement sans croissance. 

Au cours des dernières années, l’industrie de la gestion de patrimoine a connu une pression grandissante. Les taux d’intérêt bas, voire négatifs, ont causé des pertes de revenus. La compétition s’est accrue de par la présence des banques universelles et des nouveaux entrants. En même temps, le secteur fait face à des contraintes réglementaires coûteuses.

Ces évolutions ont rendu les sociétés de gestion de patrimoine vulnérables. Comment ont-elles alors survécu et pourquoi est-ce toujours un marché attractif pour les nouveaux entrants?

En réalité, le secteur demeure globalement en croissance. Alimenté par des marchés optimistes, par la mondialisation et un environnement macro-économique favorable aux entrepreneurs, le nombre de HNWI dans le monde a augmenté de 9% par an au cours des sept dernières années. La richesse totale détenue a suivi la même tendance.

Il n’y a cependant aucune garantie que l’environnement actuel persiste. Il est donc vital pour les gestionnaires de fortune de se préparer à un environnement sans croissance.

Le dilemme digital

La crise du COVID a depuis éclaté et, dès lors, tous les gestionnaires de patrimoine ont dû repenser leurs opérations quotidiennes et leur approche client.

La transformation numérique essentielle s’est accélérée. Et même si l’acquisition de nouveaux clients en mode digital est un défi, les clients existants ont découvert qu’ils pouvaient avoir davantage d’interactions avec leur banquier privé ou avec d’autres experts de la banque.

Il est toutefois impératif que ces acteurs aillent au-delà d’une simple mise à niveau digitale et franchissent le cap de la numérisation généralisée; alors même que les banques universelles ont déjà fait les transformations nécessaires, et bénéficient de ces services à un coût marginal inférieur. 

L’apport d’information business, les mises à jour personnalisées sur les nouveaux produits, l’éducation au marché et les services à valeur ajoutée sont les sujets-clés des futurs efforts de numérisation, afin de répondre au mieux aux demandes des HNWI.

Modèles opérationnels de nouvelle génération

Comment les gestionnaires de patrimoine peuvent-ils assurer leur rentabilité en ces temps incertains?

Il faut permettre aux systèmes CORE des banques d’être évolutifs afin d’adopter le numérique et le besoin de transformation agile.

Un travail de rationalisation de leurs activités a déjà été entamé par certains et permettra une certaine pérennité à moyen terme. Ne pas optimiser l’offre aujourd’hui signifie, en cas de changement du marché, un risque de baisse de revenus face à des coûts fixes élevés.

Choisir un nouveau modèle opérationnel dans lequel certaines activités sont externalisées ou mutualisées permet de se concentrer exclusivement sur le développement de nouveaux services et produits à valeur ajoutée. Cette évolution peut se faire en introduisant un Écosystème Ouvert, en intégrant les meilleures Fintech et Wealthtech afin de maximiser les revenus tout en minimisant l’impact des perturbations.

Collaborer à grande échelle avec un écosystème de start-up devient une nécessité absolue. Êtes-vous prêt?

Pour plus d’informations, cliquez ici