BRAND VOICE — PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Marchés financiers

KPMG

L’Asset Management entre dans une nouvelle réalité



Chrystelle Veeckmans, Head of Asset Management chez KPMG  (Photo: KPMG)

Chrystelle Veeckmans, Head of Asset Management chez KPMG (Photo: KPMG)

La crise sanitaire a contraint les gestionnaires de fonds à innover. Au-delà de la réponse aux besoins à court terme, pour maintenir les opérations, les acteurs doivent parvenir à préserver cette dynamique de transformation, pour innover durablement, soutenir la relance économique et améliorer l’expérience proposée aux clients.

L’asset management entre dans une nouvelle réalité

À travers la crise, l’industrie des fonds a fait preuve de résilience. «Dans un contexte de crise, l’enjeu a été de maintenir les opérations et de continuer à pouvoir répondre aux obligations réglementaires dont dépendent les acteurs de l’industrie des fonds, commente Chrystelle Veeckmans, Associée, Head of Asset Management au sein de KPMG Luxembourg. Les gestionnaires ont été contraints d’adapter les modèles opérationnels, de contrôle et de gouvernance, pour permettre à chacun de travailler à distance, garantir le maintien des processus, assurer la sécurité des personnes et des données.»

Maintenir cette dynamique de transformation

Dans des délais très courts, les acteurs ont adopté de nouvelles manières de travailler. «L’industrie dans son ensemble a démontré qu’elle était capable de réagir rapidement et d’innover, en s’engageant dans la voie d’une transformation numérique salutaire, poursuit Chrystelle Veeckmans. Un des grands enjeux sera de maintenir cette dynamique de transformation dans une perspective de relance, pour renforcer le leadership de la place financière.»

Prendre soin de ses talents comme de ses clients

Le défi sera donc, au-delà de la nécessité de satisfaire aux besoins à court terme, de parvenir à innover pour mieux servir le client. «La technologie doit permettre d’améliorer les processus, grâce notamment à l’automatisation, préconise Chrystelle Veeckmans. À ce niveau, la gestion des talents constitue un défi majeur. Il faut pouvoir se doter des bonnes compétences pour accompagner la transformation numérique. Il est aussi essentiel de placer la technologie au service des collaborateurs, pour leur permettre de s’épanouir. Les sociétés qui, d’ici deux ans, parviendront à mettre en place de nouvelles plateformes de collaboration au service de leurs employés et de leurs clients bénéficieront d’un réel avantage.»

Chacun est appelé à s’adapter à une nouvelle réalité, en appréciant les nouveaux risques et les opportunités.
Chrystelle Veeckmans

Chrystelle Veeckmans ,  Head of Asset Management ,  KPMG

Explorer les nouvelles possibilités

C’est d’abord en prenant soin de ses talents que chaque acteur pourra pleinement s’investir pour proposer une meilleure expérience au client et soutenir la relance qui sera davantage tournée vers les investissements durables et le financement de la transition écologique. «Chacun est appelé à s’adapter à une nouvelle réalité, en appréciant les nouveaux risques et les opportunités. L’intégration des critères ESG au cœur des démarches de gestion et de constitution des portefeuilles permet notamment de s’inscrire dans cette voie, ajoute Chrystelle Veeckmans. Des changements positifs se profilent à l’horizon. L’humain et l’innovation seront les deux leviers essentiels pour explorer les possibilités offertes, à la recherche de la performance tout en contribuant à une société meilleure, plus solidaire et durable.»

Découvrez quelles sont les pistes que vous pouvez explorer en tant qu’acteur de l’Asset Management afin de sortir de la crise ici .