COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Expertises

thought leadership

À quoi ressemblera l’immobilier en 2039?



248967.jpg

Sanela Kevric, Sales Director Fidelity International Photo: Fidelity International

La ville pourrait bien être le plus gros gadget que l’Homme ait jamais possédé. Et, comme pour tous les gadgets, sa conception et ses fonctionnalités reflèteront les innovations technologiques. Reste à connaître l’impact qu’auront les innovations de ces 20 prochaines années sur l’univers immobilier.

Construction durable

D’ici 2039, les promoteurs immobiliers auront acquis de l’expérience dans la construction de biens « net zéro » dans lesquels l'énergie utilisée est égale à l’énergie renouvelable créée par cette même construction. Le défi consistera à moderniser les immeubles existants afin d’en faire des biens « net zéro ». Ces évolutions passeront par l’utilisation d’équipements avancés tels que le vitrage photovoltaïque, la récupération de chaleur provenant de la chaleur émise par les eaux usées, les matériaux piézoélectriques (électricité résultant d’un mécanisme de pression), etc. L'intégration de technologies énergétiques innovantes pourrait permettre d’aller au-delà du net zéro et d'atteindre un excédent d'énergie dans les immeubles. Cet excédent pourrait ensuite être transféré dans des réseaux électriques intelligents avant d’être vendu ou réutilisé par des tiers (écoles, hôpitaux, etc).

Transport intelligent

Le secteur du transport est sur le point de connaître une révolution grâce aux véhicules autonomes. Bien que la technologie soit presque au point en matière de conduite autonome sûre, les infrastructures devront évoluer également.

De nombreux gouvernements ont fixé des objectifs ambitieux en ce qui concerne l’utilisation de véhicules électriques. Les solutions de recharge mises en place aujourd’hui sont peu pratiques et encore trop marginales. Face à un espace urbain se faisant de plus en plus rare, la solution n’est pas nécessairement d’envahir les quartiers peuplés de stations de recharge. La population pourrait bien se désintéresser de l'achat de véhicules et lui préférer une location ponctuelle.

Cohabitation intergénérationnelle

À mesure que la population vieillit, le secteur immobilier devra s’adapter à l'évolution démographique. L’une des méthodes consiste à concevoir et gérer des biens résidentiels destinés à toutes les étapes de la vie. Les promoteurs pourraient rassembler sous un même toit les différentes tranches d’âge afin de favoriser la cohabitation entre les différentes générations. Des propriétés pourraient être construites de sorte à promouvoir une relation étroite mais indépendante entre les générations et ainsi faciliter l’entraide. À titre d’exemple, un couple de retraités pourrait participer à la garde des enfants d’une jeune famille active qui, en échange, propose son aide pour faire les courses ou la cuisine.

Aménagement polyvalent

L’urbanisation est une robuste tendance à long terme qui crée une demande concurrentielle en matière d’espaces de vie, de travail et de loisirs dans les grandes villes du monde. Les promoteurs immobiliers pourraient y répondre en développant des zones dans lesquelles l’espace est utilisé judicieusement. Les immeubles à usage mixte – c’est-à-dire qui combinent des fonctions résidentielles, commerciales et sociales – pourraient aider à optimiser ces espaces. Les entreprises devront également réfléchir à leur utilisation des espaces immobiliers. L'achat et la location de bureaux deviennent parfois inutiles en raison du nombre croissant d’employés qui font le choix de travailler dans des lieux différents. Les sociétés pourraient à la place de cela s’associer avec les propriétaires et opérateurs d’espace modulables afin de proposer à leurs employés un large éventail de lieux et de configurations de travail.

Villes intelligentes

Au cours des 20 prochaines années, les technologies existantes telles que l'Internet des objets (IdO) et l’impression 3D pourraient être parfaitement intégrées dans nos villes. Cela transformerait et améliorerait le quotidien des résidents. La création de réseaux connectés permettrait aux appareils d’échanger des données et d’ajuster leur propre fonctionnement.

L'éclairage des villes, les places de stationnement, le contrôle de la circulation, la gestion des déchets, l’alimentation en électricité et en eau, la détection de la criminalité, les écoles, les bibliothèques et les hôpitaux ont tous la capacité d’être gérés par des décisions prises sur la base de données, de sorte à optimiser l'utilisation des actifs.

Il est bien sûr possible que l’avenir ne se déroule pas comme prévu. C’est même plus que probable puisque nous tentons de nous projeter sur vingt ans. Puisque les actions que nous entreprenons aujourd’hui ont un impact sur le monde de demain, il reste cependant intéressant d’imaginer l’évolution des différents éléments qui nous entourent afin d’appréhender l'éventail des possibilités et des incertitudes. L’une de nos convictions fondamentales est que l’Homme est un être social et que la touche personnelle restera au cœur de notre quotidien. Nous sommes par ailleurs convaincus de la puissance des données et des technologies, qui joueront un rôle essentiel dans la conduite autonome et les villes intelligentes. La durabilité est un élément central pour notre vision de l'avenir. Des objectifs en matière de durabilité ont été adoptés par les gouvernements et organisations dans le monde entier, et nous pensons que le secteur immobilier tiendra une place prépondérante dans la recherche de solutions face au problème du changement climatique.

Lire l’article complet : https://www.fidelity.lu/articles/analysis-and-research/2019-05-28-the-future-of-real-estate-what-will-the-industry-look-like-in-2039--1559025661947

Pour plus d’informations : Sanela.Kevric@fil.com / Solene.Garnavault@fil.com

 

Retrouvez l’intégralité de Thought Leadership