ENTREPRISES & STRATÉGIES
INDUSTRIE

Enquête

1.400 embauches dans l’industrie d’ici deux ans



219851.jpg

L’enquête réalisée avec plusieurs partenaires, dont la Chambre de commerce et le ministère de l’Éducation, a pour but de sensibiliser les jeunes, leurs parents et les responsables d’orientation sur les besoins du marché. (Photo: Frank Genot/Fedil)

55% des embauches concernent la création de nouveaux postes. C’est ce que révèle l’enquête sur les prévisions du marché menée par la Fedil auprès de 98 entreprises issues du secteur de l’industrie et de la construction.

Conducteur/trice d’équipement d’usinage, agent de fabrication, maintenance, électricien en bâtiment… Voici quelques exemples de profils que les entreprises du secteur de l’industrie et de la construction vont encore engager à l’avenir.

C’est ce qui ressort d’une enquête réalisée par la Fedil auprès de 98 entreprises luxembourgeoises , représentant un total de 23.341 employés.

Les résultats de l’édition 2019 de l’enquête, intitulée «Les qualifications de demain dans l’industrie», ont été présentés ce mardi matin. Sur les 1.397 embauches prévues d’ici deux ans par les entreprises participantes: 44,95% concernent des remplacements de départs, 55,05% concernent la création de nouveaux postes.

Quelles aptitudes?

Selon cette enquête, les détenteurs d’un DAP (diplôme d’aptitude professionnelle) représentent, à eux seuls, 31,6% des 1.400 nouvelles embauches prévues (soit 441 postes). Viennent ensuite les détenteurs d’un BTS (brevet de technicien supérieur) avec 16,7% des postes, puis les bacheliers (13,5%) et les détenteurs d’un master/doctorat (15,8%).

Ces prévisions des besoins du marché sont destinées aux jeunes, à leurs parents et aux responsables d’orientation, dans le but de «mieux cerner les besoins des entreprises, les qualifications requises et, par là, d’arriver à concilier l’offre et la demande de formation dans l’intérêt des jeunes», explique dans cette enquête René Winkin, directeur de la Fedil.

«Avec ses partenaires institutionnels, la Fedil s’engage dans la prévention du chômage par le soutien d’une politique de formation professionnelle axée sur les besoins des entreprises», ajoute René Winkin.

Au Luxembourg, le secteur de l’industrie et de la construction emploie 79.674 personnes (36.659 dans l’industrie et 43.015 dans la construction), selon les données 2017 du Statec.

Informations sur les métiers et l’offre de formation

-   anelo.luberuffer.anelo.luwinwin.lu - mengschoul.lu  (carte de l’offre scolaire)

- clusterforlogistics.lu