POLITIQUE & INSTITUTIONS — Europe

Recueillement

Une minute de silence pour Charlie



Mercredi soir, une centaine de personnes, dont de nombreux journalistes, s'était déjà rassemblée pour une première action de commémoration organisée spontanément via les réseaux sociaux. (Photo: Sven Becker)

Mercredi soir, une centaine de personnes, dont de nombreux journalistes, s'était déjà rassemblée pour une première action de commémoration organisée spontanément via les réseaux sociaux. (Photo: Sven Becker)

Le conseil de presse du Luxembourg invite à observer une minute de silence jeudi à 11 h 30, place Clairefontaine en mémoire des victimes de l'attentat perpétré mercredi dans les locaux de Charlie Hebdo à Paris.

«Nous sommes tous Charlie.» Le slogan arboré aux quatre coins de France et d'Europe, dont au Luxembourg, a sonné mercredi soir comme une indignation face à l'attaque meurtrière perpétrée contre les équipes du journal satirique français Charlie Hebdo à Paris et qui a fait 12 victimes.

Parmi celles-ci figurent huit membres de la rédaction, dont les dessinateurs emblématiques Charb, Cabu, Wolinski et Tignous, et l'économiste Bernard Maris, chroniqueur pour le journal et France Inter, présent au moment de la conférence de rédaction, lorsque les deux tireurs ont frappé en fin de matinée.

Condamnation unanime

Au Luxembourg comme ailleurs, les officiels ont condamné fermement l'attentat. Dans un communiqué diffusé en soirée, le conseil de presse se dit «choqué, bouleversé, en colère», par la voix de son président Roger Infalt qui voit dans cet acte barbare non seulement une attaque contre les journalistes et citoyens français, mais également contre les libertés d'expression et de la presse, éléments essentiels de notre démocratie.

La solidarité vis-à-vis des confrères français est également exprimée dans le communiqué du conseil de presse qui invite à une minute de silence ce jeudi 8 janvier à 11 h 30, place Clairefontaine à Luxembourg-ville.