POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Selon une étude d’ING Group

Logement: des débuts de mois difficiles



Pour plus de 9 résidents sur 10, il est de plus en plus difficile d'accéder à la propriété au Luxembourg. D'où l'importance d'initiatives telles que celles portées par les communes pour accéder à du logement meilleur marché. (Photo:  ARCO – Architecture Company)

Pour plus de 9 résidents sur 10, il est de plus en plus difficile d'accéder à la propriété au Luxembourg. D'où l'importance d'initiatives telles que celles portées par les communes pour accéder à du logement meilleur marché. (Photo: ARCO – Architecture Company)

Une étude d’ING Group révèle qu’au Luxembourg, 15% des propriétaires et 28% des locataires connaissent chaque mois des difficultés pour payer leur logement.

ING Group vient de publier les résultats d’une nouvelle enquête consacrée en ce mois de septembre à l’immobilier. Elle a été réalisée auprès de quelque 15.000 personnes – dont 500 résidents luxembourgeois – dans 15 pays, dont une majorité d’États membres.

Premier enseignement: un majorité d’Européens (56%) estiment que les prix de l’immobilier vont continuer de grimper au cours des 12 prochains mois, taux qui atteint 76% au Luxembourg, contre 72% lors de la même enquête menée l’an dernier.

Pour 29% des Européens, la chute des taux d’intérêt a une incidence vers le haut sur les prix de l’immobilier, sentiment que partagent 45% des Luxembourgeois.

Au Luxembourg toujours, 15% des propriétaires et 28% des locataires trouvent qu’il est difficile voire très difficile de rembourser son crédit ou de payer son loyer chaque mois, tandis que la moyenne européenne est de 26% pour les propriétaires et de 24% pour les locataires.

L’accès à la propriété de plus en plus compliqué

En outre, l’accès à la propriété serait de plus en plus difficile pour bon nombre de citoyens. C’est du moins ce que pensent 79% des Européens dans leur ensemble et… 94% des Luxembourgeois qui sont les plus nombreux à soutenir cette affirmation.

Enfin, les facteurs qui incitent à l’achat d’une maison varient d’un pays à l’autre. Au Luxembourg, ils concernent – dans l’ordre – les revenus du ménage, le niveau de son épargne, celui des prix de l’immobilier et les taux d’intérêt sur les crédits.

Quant aux différents points sur lesquels les Luxembourgeois portent une attention particulière par rapport à l’endroit où ils souhaitent acheter une maison, ils citent d’abord son prix et sa taille avant sa proximité avec les réseaux de transport et les commerces.