POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Gouvernance

La Rockhal se cherche un nouveau président



Jean-Claude Bintz avait pris la présidence de la Rockhal fin 2014.  (Photo: Mike Zenari / archives)

Jean-Claude Bintz avait pris la présidence de la Rockhal fin 2014. (Photo: Mike Zenari / archives)

Jean-Claude Bintz a démissionné de la présidence de la salle de concert d’Esch, souhaitant «lever le pied» dans les différents mandats qu’il occupe.

L’établissement public Centre de musiques amplifiées, plus connu sous le nom de Rockhal, se cherche un nouveau président pour son conseil d’administration. Jean-Claude Bintz, qui occupait la fonction depuis fin 2014, a en effet remis sa démission. «J’ai maintenant 60 ans et j’ai décidé de lever le pied pour certaines choses», explique l’intéressé à Paperjam.lu.

Il avait succédé, à ce poste, à la journaliste Josée Hansen, qui siégeait à la présidence depuis la création de la Rockhal en 2004.

C’est également dans cette même volonté d’alléger son agenda personnel que M. Bintz est en train de passer la main au sein de Moskito (dont il est encore président et administrateur délégué), l’agence de communication qu’il avait créée initialement dans le giron de l’opérateur Voxmobile et qui avait ensuite pris son indépendance.

Bientôt vice-président de Maison Moderne

Jean-Claude Bintz reste, en revanche, toujours très impliqué dans le développement de Maison Moderne, l’entreprise média éditrice, entre autres, de Paperjam. Il en est toujours, pour l’heure, le président du conseil d’administration. Il est prévu qu’il en devienne vice-président en juin prochain, cédant sa place à Mike Koedinger.

Il est aussi toujours, en parallèle, associé et conseiller auprès de Muller & Associés.