POLITIQUE & INSTITUTIONS

Accueil au Luxembourg

25 migrants arrivés «par leurs propres moyens»



Alors que 25 personnes sont déjà parvenues jusqu'au Grand-Duché par elles-mêmes, 50 autres arriveront dans les prochaines heures en provenance d'Allemagne. (Photo: Licence C.C.)

Alors que 25 personnes sont déjà parvenues jusqu'au Grand-Duché par elles-mêmes, 50 autres arriveront dans les prochaines heures en provenance d'Allemagne. (Photo: Licence C.C.)

Alors que le Luxembourg s’est engagé ce week-end à accueillir une cinquantaine de personnes en transit en Allemagne, plusieurs dizaines sont parvenues à atteindre le Grand-Duché par elles-mêmes dans la nuit de lundi à mardi.

Après les discours, les choses concrètes se précisent. Alors que les bus transportant les 50 migrants actuellement en Allemagne et devant être accueillis au Luxembourg sont censés arriver «dans les heures qui viennent», d’autres sont d’ores et déjà présents sur le territoire. Selon le ministère de l’Intégration, 25 personnes sont arrivées «par leurs propres moyens» dans la nuit de lundi à mardi. Un chiffre «probable» selon la direction de l’Immigration, qui révèle qu’«une quarantaine de personnes ont fait leur demande d’asile au Luxembourg hier (lundi, ndlr)».

Ayant transité par la Hongrie, l’Autriche et l’Allemagne, les migrants se trouvent actuellement au Centre Heliar, à Weilerbach, géré par l’Office luxembourgeois de l’accueil et de l’intégration (Olai). Le parcours précis des réfugiés devrait être connu après un interrogatoire de la police judiciaire. Mais même si le nombre d’arrivées au Grand-Duché est en hausse, ce chiffre ne traduit pas forcément une hausse du nombre de migrants accueillis. «Les personnes présentes actuellement sur notre territoire ne souhaitent pas toutes rester, elles ont toutes en tête l’Allemagne», explique Jean-Paul Reiter, directeur de l’Immigration. «Il faut parfois convaincre les personnes de rester.»

440 migrants supplémentaires au Luxembourg?

En ce qui concerne les 50 personnes attendues officiellement au Grand-Duché après la décision prise ce week-end, leur arrivée est imminente. «Pour le moment, nous n’avons pas d’heure d’arrivée précise», indique Corinne Cahen (DP), ministre de la Famille et de l’Intégration. «Vu que ce sont des primo-arrivants, ils doivent encore être enregistrés en Allemagne avant de prendre le chemin du Luxembourg. Mais ils devraient arriver aujourd’hui.»

Au cours des deux prochaines années, le Grand-Duché s’est engagé à accueillir 320 réfugiés. Neuf familles, soit 28 personnes, sont d’ores et déjà présentes sur le sol luxembourgeois, depuis avril 2014. Selon le quotidien Le Monde, le pays pourrait en accueillir 440 supplémentaires, selon une proposition de la Commission européenne qui devrait être dévoilée mercredi. Si cette information se vérifiait, le Grand-Duché serait la terre d’accueil de 760 réfugiés au total. Soit huit migrants pour 10.000 habitants, bien plus que la part acceptée par l’Allemagne, la France ou la Belgique (quatre migrants pour 10.000 habitants).