ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Onzoom

Zoom veut devenir le roi de l’événement virtuel



Un cours de yoga? Un concert à distance? Un Fintech Friday de la Lhoft? OnZoom permettra de tout faire dans un seul endroit: l’événement et sa retransmission, la billetterie et le marketing. (Photo: Shutterstock)

Un cours de yoga? Un concert à distance? Un Fintech Friday de la Lhoft? OnZoom permettra de tout faire dans un seul endroit: l’événement et sa retransmission, la billetterie et le marketing. (Photo: Shutterstock)

Succès de l’année à la faveur du confinement, du travail à domicile et de l’annulation des événements, l’américaine Zoom a annoncé, au cours de sa conférence Zoomtopia, le lancement d’OnZoom, qui entend fournir une solution complète aux organisateurs d’événements virtuels.

10 millions d’utilisateurs quotidiens en janvier. 300 millions en avril. Les deux chiffres suffisent à comprendre l’incroyable succès de Zoom, application de vidéo chat, malgré un bad buzz lié à ses difficultés à assurer la confidentialité des échanges.

Alors que la société lancera,  à partir de la semaine prochaine, un chiffrement de bout en bout pour des réunions limitées à 200 participants , avec quatre mois de retard, Zoom a profité de sa conférence Zoomtopia de deux jours pour annoncer le lancement de deux autres services.

OnZoom permet de commercialiser, de programmer et de monétiser des événements en une seule application. Les paiements sont traités avec PayPal dans la première version, mais d’autres moyens seront ajoutés. OnZoom dispose d’un tableau de bord pour les créateurs d’événements afin de suivre la vente de billets, le nombre total de billets vendus, les revenus bruts, les annulations et le nombre total de minutes de l’événement.

Les entreprises apprécieront, tandis que les développeurs goûteront davantage à la seconde solution, Zapps , qui permet aux développeurs de créer des applications qui optimisent les flux de travail avant, pendant et après une réunion. De grands noms ont déjà rejoint l’expérience, comme Slack, Trello, Salesforce, Coursera ou Dropbox.