ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

#HUBRADAR

Yuka part à la conquête des USA et du Canada



Lancée en 2017 en France, l’application Yuka, qui analyse l’impact des produits alimentaires et cosmétiques sur la santé, a le vent en poupe. (Photo: Shutterstock)

Lancée en 2017 en France, l’application Yuka, qui analyse l’impact des produits alimentaires et cosmétiques sur la santé, a le vent en poupe. (Photo: Shutterstock)

Emmanuel Vivier et le HUB Institute vous proposent chaque jour le #HUBRADAR, une sélection des tendances et des meilleures innovations technologiques en trois articles.

Yuka débarque aux USA et au Canada

Lancée en 2017 en France, l’application Yuka, qui analyse l’impact des produits alimentaires et cosmétiques sur la santé, fait fureur! Avec 18 millions d’utilisateurs dans le monde, elle est aujourd’hui disponible en Belgique, en Suisse, au Luxembourg, au Royaume-Uni, en Irlande, en Espagne et au Canada. Lancée aux États-Unis depuis 2020, elle compte déjà quelque 100.000 utilisateurs. Si le démarrage s’annonce prometteur, quelques challenges restent encore à relever, notamment la base de données, dont le taux de reconnaissance des produits atteint 75%, contre 99% en France.

Des panneaux publicitaires qui dépolluent l’air

Alors que les marques s’investissent de plus en plus pour alléger leur empreinte carbone, le musée Guggenheim en Espagne fait la promotion de ses expositions via un panneau publicitaire qui purifie l’air. Baptisé «Pureti Print» et développé en collaboration avec la Nasa, ce revêtement est basé sur la photocatalyse, un processus naturel avec un effet de purification de l’air similaire à celui des arbres. Selon le musée, cette campagne publicitaire a un effet purificateur équivalent à plus de 700 arbres, ce qui améliore la qualité de l’air autour du musée.

La pandémie restructurera-t-elle le leadership féminin?

Durant la crise du Covid-19, les pays où les femmes occupent des postes de direction ont subi six fois moins de décès liés au coronavirus que les pays dont les gouvernements sont dirigés par des hommes. Si cela est un simple fait, il permet tout de même de se poser la question: ces résultats influenceront-ils notre volonté collective d’élire et de promouvoir davantage de femmes au pouvoir? Les dirigeants doivent dorénavant marcher sur une corde, en équilibre entre la santé de la population et l’économie du pays. Leurs évaluations seront aussi publiques que leurs performances et les gouvernements seront jugés sur la manière dont ils ont géré cette crise.

S’abonner à la veille digitale #HUBRADAR proposée par le HUB Institute .