ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Cloud

Y a-t-il un pilote dans le cloud?



Kamel Abid, solution sales specialist – business development manager, Sogeti Luxembourg. (Photo: Sogeti Luxembourg)

Kamel Abid, solution sales specialist – business development manager, Sogeti Luxembourg. (Photo: Sogeti Luxembourg)

Qui pilote le cloud chez vous? L’Infra, le Dev ou la CyberSécu? Doit-on respecter le cours de la préhistoire digitale et réserver exclusivement le cloud aux gestionnaires de l’Infra? Alors, quel département serait le mieux à même de piloter votre Transformation digitale: Head of Infra, Head of Dev, Test managers, RSSI…?

Head of Infra, Dev, Test ou RSSI… Tous ont des préoccupations bien distinctes et parfois éloignées. Tous les clients que je rencontre sont confrontés à ce dilemme, plus organisationnel que technologique. L’avènement du cloud s’intensifie; vous devez trancher cette question.

Mais plutôt que de chercher à savoir si le cloud reviendrait au Dev, dont l’influence croît à vitesse grand V, ou à l’Infra, en perte de vitesse, revenons à la question essentielle. Pourquoi le cloud. L’accélération frénétique du go-to-market, les nouveaux modes de consommation, les risques de disruption… La raison de vivre d’une entreprise réside dans sa value proposition: la valeur tangible apportée à ses clients, sa capacité à vendre, son efficacité à opérer.

Le métier doit plus que jamais être au centre des préoccupations de l’IT. De même, le board doit comprendre que le cloud apporte des leviers de croissance incontournables, notamment par l’agilité et l’innovation qu’il renferme.

Le digital par tous et pour tous. Situation qui pourrait sonner comme une injonction presque utopique. Or, tout ceci est tout à fait possible. Pour ce faire, trois différents cloud accélérateurs sont à votre disposition.

Le bon cloud au bon endroit et au bon moment

Actuellement, il existe plus de 10.000 services cloud proposés par l’un des trois cloud providers majeurs. De plus, on dénombrerait dans le monde plus de 100.000 logiciels métiers installés on-premise.

Dès lors, bénéficier d’un outil automatisé d’aide à la prise de décision est un atout majeur: quelle application migrer dans quel cloud: IaaS, PaaS ou SaaS? C’est tout l’objet du framework OneMigrate que le groupe Sogeti a développé et perfectionné au travers de nombreuses migrations: analyser votre patrimoine applicatif et déterminer la stratégie cloud à adopter pour chacune de vos applications.

Cloud reference architecture: les avantages du cloud pour tous

Poussés par leurs contraintes business, certains départements déploient eux-mêmes des environnements cloud de façon improvisée et surtout incontrôlée.

Dès lors, pour éviter cet éparpillement, il convient de définir une architecture cohérente et standardisée pour l’usage du cloud au sein de votre organisation. Ainsi, Sogeti a développé le concept de cloud reference architecture. Projet initié dès 2012, l’objectif de la CRA est de standardiser afin d’automatiser. Ceci passe par le respect des règles de l’entreprise et la conformité aux régulations auxquelles elle est soumise. Pour les PSF, nous conseillons d’introduire de facto dans votre CRA toutes les contraintes liées à la CSSF.

Landing Zone: le DevOps en réalité

La standardisation dans le provisioning des ressources cloud est un élément clé dans votre stratégie de transformation digitale. L’automatisation du provisioning de vos ressources en est une autre. Ainsi, la définition de Landing Zones (conforme à votre CRA) et l’introduction de pipelines automatisés et définis aux normes et aux contraintes auxquelles vous êtes soumis sont des éléments essentiels à toute organisation souhaitant basculer réellement dans un mode DevOps.

Piloter le cloud avec un élan de coordination

À la question de savoir qui pour piloter le cloud, vous l’aurez compris, plutôt que de nommer tel ou tel aux commandes, il est préférable, voire indispensable, de connaître tous les appareils de bord pour ensuite chercher à les maîtriser.

- La cartographie de toutes vos applications basée sur des outils éprouvés pour vous aider à choisir le meilleur cloud possible dans chacun des cas

- Votre cloud reference architecture: la pierre angulaire de toute stratégie de Transformation digitale

- Vos Landing Zones pour automatiser votre release process et commencer à adopter réellement des attitudes DevOps

Par où commencer

Bien que très dynamique, le marché grand-ducal souffre d’un manque de diversité d’entreprises aussi bien en taille qu’en secteurs d’activité. Dès lors, l’émergence de ces solutions ici paraît compromise, tant elles requièrent des efforts de R&D sur des projets d’envergure.

Notre chance: faire partie d’un groupe, Capgemini. L’alliance globale digitale du groupe développe et perfectionne ces accélérateurs parmi des leaders mondiaux tels que Total, Airbus ou PostNL. Ce faisant, Sogeti exploite et déploie localement ces atouts, que nous adaptons au contexte luxembourgeois.

Frédéric Cruchet – VP et global head of cloud services du groupe Sogeti – confirme:

«Sogeti met à disposition de l’ensemble des pays et de ses clients un modèle de fourniture de services adapté, des assets et des accélérateurs regroupant l’ensemble de nos savoir-faire quant à la migration et/ou au développement natif sur la plupart des plateformes public cloud. Cette communauté de savoirs et de capacités est un atout indispensable, accessible à l’ensemble de nos clients et prospects luxembourgeois, afin de répondre présents à l’avènement du cloud public au Luxembourg.»

Ainsi, avec l’application de ces trois accélérateurs, vous commencez réellement à bénéficier de tous les atouts qu’offre le cloud, à commencer par deux qualités plus que jamais vitales de nos jours: la flexibilité et la résilience.

Bon voyage dans le cloud.

Cet article a été rédigé pour  le supplément Paperjam Plus – ICT  de l’édition magazine de  Paperjam datée de janvier  qui est parue le 17 décembre 2020.

Le contenu du magazine est produit en exclusivité pour le magazine, il est publié sur le site pour contribuer aux archives complètes de Paperjam.

Cliquez sur ce lien pour vous abonner au magazine.

Votre entreprise est membre du Paperjam Club? Vous pouvez demander un abonnement à votre nom. Dites-le-nous via  club@paperjam.lu