POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Mémoire de fin de DEA

Xavier Bettel accusé de plagiat: l’Université enquêtera



L’Université de Lorraine va regarder de plus près les travaux de fin de DEA de Xavier Bettel. (Photo d’archive: Anthony Dehez)

L’Université de Lorraine va regarder de plus près les travaux de fin de DEA de Xavier Bettel. (Photo d’archive: Anthony Dehez)

L’Université de Lorraine affirme qu’elle enquêtera sur l’affaire de plagiat dont est accusé le Premier ministre Xavier Bettel pour son travail de fin de DEA. Les sanctions dépendront de ses conclusions.

Le Premier ministre Xavier Bettel (DP) aurait  largement plagié son travail de fin de diplôme d’études approfondies (DEA) en droit public et sciences politiques à l’Université de Nancy, en 1999, selon nos confrères de reporter.lu.

Quelles seront les suites de ces révélations? L’Université de Lorraine confirme qu’une «instruction sera menée sur le contenu de ce mémoire. Les éventuelles sanctions que l’établissement serait amené à pendre dépendront des conclusions de l’enquête qui va à présent être menée.»

Elle ne se dit pas en mesure, pour le moment, de commenter les faits, qui «nécessitent des vérifications». Elle tient cependant à rappeler qu’il s’agit de «l’un des éléments constitutifs du diplôme et qu’il ne saurait être comparé à une thèse d’université». Un argument déjà soulevé par le professeur de Xavier Bettel de l’époque, qui tente de relativiser les accusations.

L’établissement lorrain ajoute, pour sa défense, «qu’il y a plus de 20 ans, les universités n’étaient pas dotées des logiciels anti-plagiat actuels qui sont d’une aide précieuse à la détection de plagiat, mais ne sont pas auto-suffisants pour le qualifier».