ENTREPRISES & STRATÉGIES — Immobilier

Logements abordables

Wunnen am Park s’agrandit encore un peu



304808.png

Une nouvelle résidence conçue par Weisgerber Architecte va être construite à Nonnewisen. (Illustration: Fonds du Logement - Weisgerber Architecte)

Le quartier résidentiel Wunnen am Park, situé à Esch-sur-Alzette, continue de s’agrandir un peu avec une nouvelle résidence mixte et un ensemble de maisons unifamiliales construites par le Fonds du logement, et dont la première pierre a été posée lundi 3 février.

Depuis 2003, le quartier Wunnen am Park à Esch-sur-Alzette est en développement. Sur le site dit de Nonnewisen, d’une surface de 28 hectares, le Fonds du logement et la Ville d’Esch construisent un quartier mixte devant compter, à terme, 750 logements. Lundi 3 février a marqué le lancement symbolique de la construction d’une résidence mixte et d’un ensemble de 17 maisons unifamiliales avec la pose de la première pierre en présence d’Henri Kox, ministre du Logement, Georges Mischo, bourgmestre de la Ville d’Esch-sur-Alzette, Diane Dupont, présidente du conseil d’administration du Fonds du logement, et de Jacques Vandivinit, directeur du Fonds du logement.

Une résidence et 17 maisons

La résidence sera construite au coin des rues Guillaume Capus et Joseph Hackin. La conception architecturale revient à Weisgerber Architecte. Elle comptera 20 appartements de 1 à 3 chambres (de 55,64m2 à 108,2m2) complétés par trois locaux pour professions libérales placés au rez-de-chaussée.

Les 17 maisons en bande sont disposées quant à elles rue Joseph Hackin, dans le prolongement de la résidence. Les maisons seront réunies dans une enveloppe commune. Elles comprendront 3 à 5 chambres à coucher pour une surface habitable de +/- 134,86m2 à 199,01m2. Elles sont conçues par le bureau Team 31, qui conserve dans cette mitoyenneté une certaine privacité grâce au jeu des volumes sur l’avant du bâtiment.

Des saillies et retraits en biais animent les façades, avec un jeu d’inversion entre la façade avant et la façade arrière. Le placement des baies est différencié d’une maison à une autre pour ajouter de la singularité à chaque habitation. À l’arrière, un espace vert public est partagé entre les résidents.

Les 17 maisons en bande bénéficieront d’une enveloppe commune. (Illustration: Fonds du logement - Team 31)

1 / 5

À l’avant, un jeu de saillie et de retrait individualise les entrées. (Illustration: Fonds du logement - Team 31)

2 / 5

À l’arrière, un jardin commun se développe. (Illustration: Fonds du logement - Team 31)

3 / 5

Les plans des maisons sont identiques d’une maison à une autre. (Illustration: Fonds du logement - Team 31)

4 / 5

À l’avant, les espaces sont privatifs, alors qu’ils sont communs à l’arrière. (Illustration: Fonds du logement - Team 31)

5 / 5

Dans l’équipe de maîtrise d’œuvre, on trouve également le bureau INCA pour le génie statique, Jean Schmit Engineering pour le génie technique, Luxcontrol pour le contrôle technique, et HBH pour la coordination de chantier et la sécurité-santé.

Les coûts prévisionnels des projets, bénéficiant du soutien financier du ministère du Logement à hauteur de 50%, s’élèvent à 9.404.286,00€ TTC pour la résidence mixte, et à 9.900.907,00€ TTC pour les maisons unifamiliales (terrain, infrastructures, TVA et honoraires inclus). L’ensemble de ces nouvelles habitations est destiné à la vente.