LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Bien-être & Sport

Le parcours du mois

Wildgen court en ville pour rendre leur santé aux forêts



Les équipes du cabinet Wildgen profitent des très beaux chemins de la vallée de la Pétrusse toute proche de leurs bureaux. (Montage: Maison Moderne)

Les équipes du cabinet Wildgen profitent des très beaux chemins de la vallée de la Pétrusse toute proche de leurs bureaux. (Montage: Maison Moderne)

Le cabinet d’avocats Wildgen a lancé son propre challenge sportif pour une opération de reforestation. Particulièrement accessible, ce défi a poussé plus de 50 de ses employés à s’inscrire et à sillonner les bords de la Pétrusse, tout proches.

Avec les confinements successifs et le travail à domicile qui s’éternise, les challenges sportifs à vocation caritative se sont multipliés. Les causes sont diverses, mais en général, le succès populaire est au rendez-vous de ces compétitions virtuelles.

Sensible à tout ce qui touche à la RSE, le cabinet d’avocats d’affaires luxembourgeois Wildgen a lui aussi lancé son propre défi. En visant la reforestation. «2021 est l’année de la reforestation et de la lutte contre la déforestation», commente Stéphanie Leclercq, chief marketing officer et responsable RSE du cabinet. «Nous nous sommes donc associés à l’asbl Natur&Ëmwelt pour un projet qui vise la plantation d’arbres.»

Aux arbres, citoyens! Wildgen vous invite à marcher ou courir pour la reforestation du Luxembourg. (Photo: DR)

Aux arbres, citoyens! Wildgen vous invite à marcher ou courir pour la reforestation du Luxembourg. (Photo: DR)

Concrètement, Wildgen propose à son personnel et à toutes les entreprises qui veulent s’associer au cabinet de courir ou marcher 50km en 50 jours maximum pour permettre de stocker 50 tonnes de CO2 en 100 ans.

«C’est un défi que nous avons voulu rendre accessible à tous», poursuit la responsable marketing. «Pour participer, chacun doit verser 5 euros. Avec le total de cette somme, la fondation Hëllef fir d’Natur, liée à Natur&Ëmwelt, pourra planter 5 ares de forêt.»

L’asbl qui œuvre pour la biodiversité a en effet fait le constat, depuis longtemps déjà, que les forêts luxembourgeoises, plantées en grande majorité de conifères, sont malades. Sa volonté est donc désormais de remplacer les conifères par des feuillus.

Voilà pour le projet. Sur le plan sportif, Wildgen comptait sur 150 participants pour obtenir les 750 euros nécessaires. Mais l’opération, qui se tient du 5 juin au 24 juillet, a déjà dépassé ses objectifs.

«Nous recensons actuellement 194 inscrits et nous avons déjà récolté 1.200 euros. Nous pourrons donc reboiser plus que les 5 ares programmés au départ», se réjouit Stéphanie Leclercq.

 Les équipes de Wildgen motivées par le défi de l’été. (Photo: DR)

 Les équipes de Wildgen motivées par le défi de l’été. (Photo: DR)

Autre sujet de satisfaction, sur les 85 employés du cabinet, 51 se sont inscrits au challenge. Différentes équipes se sont créées en interne et certains se sont mis à sillonner la vallée de la Pétrusse pour accumuler les kilomètres, comme le montre notre carte.

Il faut dire que le cabinet, à flanc de Pétrusse, à proximité du pont Adolphe, représente un terrain de jeu particulièrement attractif pour les coureurs.