POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

oubli

La Wallonie n’avait pas de ministre à la Grande Région



Elio Di Rupo a repris la compétence de la Grande Région à sa charge. (Photo: Anthony Dehez/Archives Paperjam)

Elio Di Rupo a repris la compétence de la Grande Région à sa charge. (Photo: Anthony Dehez/Archives Paperjam)

Le gouvernement wallon mis en place en septembre 2019 n’avait octroyé la compétence de la Grande Région à… personne. Un oubli comblé, puisque c’est le ministre-président Elio Di Rupo en personne qui s’en occupera à l’avenir.

Lors de la formation du gouvernement wallon, personne ne s’est préoccupé de la Grande Région. La compétence auparavant dévolue à René Collin (CDH) n’avait tout simplement été confiée à personne.

Ce qu’a déploré l’ancien ministre, tout comme d’autres députés. Ceux-ci ont attiré l’attention de la nouvelle équipe de l’exécutif régional sur l’importance de cette instance. Interrogé par la députée arlonaise Anne-Catherine Goffinet (CDH), le ministre-président Elio Di Rupo (PS) lui a confirmé qu’«il reprenait cela en charge», ont révélé nos confrères de La Meuse Luxembourg. Il a assuré à la députée que les projets en cours seraient poursuivis.

La Région wallonne devrait être représentée en juin prochain lors d’une réunion à Berlin. Et Elio Di Rupo se rendra aussi à la clôture de la présidence de la Sarre.