COMMUNAUTÉS & EXPERTISES — Expertises

LES EXPERTISES IMMOBILIÈRES

Vous songez à louer votre bien? Ce qu’il faut savoir!



Vous songez à louer votre bien? Ce qu’il faut savoir! (Photo: Adobe Stock & Rodolphe Lebois)

Vous songez à louer votre bien? Ce qu’il faut savoir! (Photo: Adobe Stock & Rodolphe Lebois)

Vous êtes propriétaire, ou allez bientôt le devenir, et vous hésitez encore à mettre votre bien immobilier en location et à vous lancer dans l’investissement locatif? Vous ne savez pas par où commencer? Coldwell Banker Hestia Group vous conseille dans toutes les étapes de la location!

Quels sont les points-clés pour trouver le bon locataire? Nous vous expliquons tout!

1. Fixez le montant du loyer et confiez la location

On l’oublie souvent, mais la première étape pour trouver le bon locataire consiste à fixer le montant du loyer.

En effet, un loyer trop haut pourrait freiner des visiteurs potentiels. Pourtant, il n’est pas question de sous-évaluer le logement.

Pour trouver le prix le plus juste, bien connaître le marché immobilier dans son secteur géographique est essentiel. Il s’agit alors d’effectuer une étude de marché comparative, de prendre en compte les tendances du moment, mais aussi le montant des charges de la location.

Charlie Luthar, expert en immobilier depuis plus de 10 ans, renforce cette idée: «Pour ne pas vous tromper, il est impératif de réaliser une étude comparative du marché. Celle-ci doit être écrite et détaillée, et comparera les biens similaires au vôtre en prenant en considération les avantages et les inconvénients de chacun. Ce service que l’on apporte en tant que professionnel de l’immobilier n’est pas facturé au propriétaire.»

Lorsqu’un propriétaire mandate un agent immobilier pour la location de son bien, il est recommandé de signer un mandat de location ou d’avoir une preuve écrite entre les deux parties. C’est même obligatoire si les honoraires de l’agence sont supérieurs à 2.500€.

2. Assurez une visibilité maximale de votre bien 

Pour maximiser vos chances de trouver un locataire, et donc de vous différencier de la concurrence, ne négligez aucun détail de mise en valeur de votre bien. À l’ère du digital et de la prospection sur internet, l’image représente un rôle prédominant dans l’attractivité de votre bien. «Nous avons revu notre stratégie d’investissement et accordons aujourd’hui une part plus importante aux moyens digitaux pour promouvoir davantage les biens qui nous sont confiés. Cela passe par le recrutement d’un professionnel de l’image (photos et visite virtuelle), des descriptifs détaillés des biens, et par de nouveaux abonnements sur les supports/portails immobiliers», affirme Michel CUCCHIARA, cofondateur chez HESTIA GROUP Coldwell Banker.

3. Faites les visites dans les meilleures conditions possible

Logement rangé et nettoyé, profils des visiteurs sélectionnés et connus... Telles doivent être vos préoccupations pour trouver le meilleur locataire possible. Vous devez séduire les visiteurs que vous aurez préalablement sélectionnés.

Pour être le plus à même de faire cette sélection, Caroline Gachet, au fil de son expérience en tant que directrice d’agence immobilière, a su parfaire sa méthode: «Avoir des dossiers complets sur les candidats potentiels est un gain de temps, mais également un gage de rigueur et de transparence vis-à-vis des propriétaires. Les dossiers que nous exigeons pour des particuliers sont composés des trois dernières fiches de paie, d’une copie du contrat de travail, d’une copie de la pièce d’identité et du numéro de matricule. Lorsqu’il s’agit de sociétés, des documents complémentaires, comme l’extrait du registre des commerces, les statuts, et le bilan comptable, sont demandés.»

Comment réaliser l’état des lieux et rédiger le contrat de bail? Le contrat de bail résidentiel peut en effet être signé pour une durée d’un an (renouvelable tacitement). Une fois signé, il engage contractuellement le propriétaire et le locataire (personne physique) pour une année, souvent reconduite tacitement. Il est possible d’inscrire une durée de deux ou trois ans, mais le locataire pourrait se montrer plus réticent à cette durée plus longue du contrat de bail à signer.

À savoir que le loyer peut être réévalué tous les deux ans, en suivant l’indice national du prix des loyers.

L’état des lieux, quant à lui, doit être réalisé de manière détaillée, avec des photos à l’appui. «Chez Coldwell Banker Hestia Group, soucieux de la protection des biens de nos clients, les dossiers sont envoyés électroniquement, afin d’avoir un suivi en temps réel et que les données transférées ne soient pas égarées.» 

Lorsque la location concerne des bureaux ou des commerces, d’autres éléments au contrat de bail sont à prendre en compte. Il s’agit de ne pas oublier de s’inscrire et de remplir le formulaire option TVA!

Comme vous l’avez compris à la lecture de cette expertise, louer son bien demande un certain savoir-faire. Celui-ci permet de s’assurer au maximum du bon déroulement du processus de la location et passe logiquement par le travail d’un professionnel de l’immobilier expérimenté en la matière.

Pour avoir plus d’informations, contactez notre équipe d’experts et posez toutes vos questions sur  [email protected]

Pour recevoir nos expertises chaque mois, abonnez-vous à notre newsletter à cette même adresse