ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

DÉMOCRATIE 2.0

Le vote à Naples, une leçon pour la blockchain



Le vote électronique est-il une bonne solution pour ramener les citoyens vers les élections, si la technologie retenue est la blockchain? (Photo: Shutterstock)

Le vote électronique est-il une bonne solution pour ramener les citoyens vers les élections, si la technologie retenue est la blockchain? (Photo: Shutterstock)

La blockchain est-elle la technologie idéale pour faciliter la vie des électeurs et leur redonner envie de voter? Pas si sûr, répondent des chercheurs qui ont étudié tous les cas pratiques et sont restés sur… un vote à Naples.

Face aux poussées extrémistes, le vote électronique permettrait-il de faire face au minimum à l’abstention? De nombreuses expériences ont eu lieu ces dernières années, de l’Estonie à la Suisse, en passant par la Norvège, l’Allemagne, la Finlande ou l’Irlande.

Leur point commun a été de montrer exactement où sont les points faibles des technologies testées – utilisées – à l’occasion de ces scrutins.

Trois chercheurs italiens ont mis en évidence l’intérêt de la blockchain  dans un contexte particulier, celui de Naples, où la puissance publique fait défaut, et où même une solution imparfaite vaut mieux qu’une solution soi-disant parfaite.