ENTREPRISES & STRATÉGIES — Commerce

électromobilité

Vente de voitures: Volvo opère un virage à 180°



D’ici 2030, Volvo vendra uniquement des véhicules électriques, disponibles exclusivement en ligne. (Photo: Jan Hanrion/Maison Moderne Publishing SA)

D’ici 2030, Volvo vendra uniquement des véhicules électriques, disponibles exclusivement en ligne. (Photo: Jan Hanrion/Maison Moderne Publishing SA)

Volvo a décidé d’opérer un changement radical dans sa façon de vendre ses voitures. Celui-ci sera pleinement effectif en 2030.

Le constructeur automobile suédois Volvo a annoncé son intention de «réorganiser en profondeur sa manière de rencontrer le consommateur et transformera son modèle commercial traditionnel en passant en ligne et en consolidant sa relation client». Autrement dit, à terme, il sera possible d’acheter une Volvo uniquement en ligne depuis son canapé au lieu de se rendre en concession.  

Dans un communiqué, Volvo assure vouloir «investir massivement dans ses canaux de vente en ligne et améliorer la lisibilité de son offre de produits grâce à des barèmes de prix fixes et transparents. L’avenir de Volvo Cars repose sur trois piliers: l’électrique, l’activité en ligne et la croissance», explique Lex Kerssemakers, responsable des opérations commerciales mondiales. «Nous voulons offrir à nos clients la tranquillité d’esprit et l’insouciance de posséder une Volvo en ôtant la complexité inhérente à l’achat et à la conduite d’une voiture. Simplification et praticité constituent la pierre angulaire de tout ce que nous entreprenons.» 

Cette réorganisation s’accompagnera d’une nouvelle gamme de véhicules électriques d’ici 2030. Uniquement disponible en ligne, Volvo veut donc casser les codes de la vente.  

Plus un conseiller qu’un vendeur dans les concessions

Faut-il dès lors y voir la fin des concessionnaires? Sûrement pas, répond Volvo. «Les concessionnaires resteront importants, mais ils devront aussi s’adapter. Le vendeur aura sans doute davantage un rôle de conseiller. Le client pourra faire sa configuration en ligne, les prix seront fixés en fonction… Évidemment, il faut aussi imaginer pouvoir essayer la voiture ou avoir un modèle en 3D avec une tablette, etc. Nous allons également ajouter une série de services supplémentaires», rassure la communication de Volvo Belgique et Luxembourg.  

Le changement ne se fera donc pas demain, et les concessionnaires auront le temps de s’adapter à ce futur concept. «Nous prévoyons de vendre encore 50% de véhicules thermiques et hybrides en 2025, et 100% de voitures électriques en 2030. En considérant que l’âge moyen d’une voiture est de 8 ans, cela laisse tout de même une quinzaine d’années aux concessionnaires pour être viable et rentrer dans leurs frais», ajoute encore Volvo Belgique et Luxembourg, interrogé par Paperjam.