ENTREPRISES & STRATÉGIES — Commerce

Automobile

Volvo va entrer en bourse



Volvo a pour ambition de passer 50% de son offre commerciale à l’électrique dès 2025, et les autres 50% dans les cinq années suivantes. (Photo: Volvo Cars)

Volvo a pour ambition de passer 50% de son offre commerciale à l’électrique dès 2025, et les autres 50% dans les cinq années suivantes. (Photo: Volvo Cars)

Dix ans après avoir été cédée à Geely par Ford, la marque suédoise d’automobiles Volvo a annoncé son introduction en bourse, à Stockholm, d’ici la fin de l’année. L’émission de nouvelles actions pourrait valoriser le constructeur, au board duquel figure Michael Jackson, à 25 milliards de dollars.

«La décision de procéder à une introduction en bourse contribuera à renforcer notre marque et à accélérer notre stratégie de transformation […]», a déclaré Håkan Samuelsson, le directeur général de Volvo Cars. «L’entreprise sera ainsi en mesure d’assurer une croissance continue des volumes, des revenus et de la rentabilité.» Il y a trois ans que M. Samuelsson laisse entrevoir un retour aux marchés de capitaux pour une double raison: passer ses modèles à l’électrique et pouvoir financer le développement d’une nouvelle génération de batteries.

Selon le groupe , de nouvelles actions devraient être émises pour lever environ 2,5 milliards de dollars. Geely pourrait vendre une partie de ses parts en restant majoritaire. Les investisseurs institutionnels AMF et Folksam détiennent actuellement 2,2% des actions de Volvo Cars par le biais d’actions privilégiées. Après l’achèvement de l’introduction en bourse, AMF et Folksam ont l’intention de rester actionnaires de Volvo Cars par le biais d’actions cotées.

Cela valorisait le groupe suédois, au board duquel se trouve Michael Jackson, associé de Mangrove Capital Partners , à 25 milliards de dollars, devant Renault (10 milliards de dollars), mais loin derrière Stellantis (60 milliards de dollars), ou encore Volkswagen (91 milliards de dollars), croit savoir le Wall Street Journal.

Cela fait trois ans que le sujet est dans les tuyaux. Au premier semestre, Volvo Cars a réalisé un chiffre d’affaires de près de 14 milliards d’euros, une marge d’Ebit de 9,4% et un bénéfice net de 950 millions d’euros. Volvo Cars est passé de 373.525 voitures vendues en 2010 à plus de 770.000 voitures dans plus de 100 pays au cours des 12 mois clos le 30 juin.

L’ambition du constructeur demeure que plus de 50% de son volume de ventes annuel soit entièrement électrique d’ici le milieu de la décennie et que l’ensemble de son portefeuille de produits soit entièrement électrique d’ici 2030. M. Samuelsson a confirmé l’attelage avec son partenaire suédois Northvolt pour développer de nouvelles générations de batteries, à la fois plus performantes (plus de 1.000 kilomètres d’autonomie à l’horizon 2025, avec un temps de recharge amélioré) et mieux intégrées dans les véhicules, explique Reuters. L’usine doit entrer en production en 2016, avec une capacité de 50GWh, à rapporter aux 35kWh actuellement délivrés par l’usine américaine de Tesla, située dans le Nevada et faisant pour le moment office de benchmark.