ENTREPRISES & STRATÉGIES — Industrie

Prix SÉCURITÉ-santé au travail

Voltige et Husky à l’honneur



La deuxième partie de la remise des cinq prix de la sécurité-santé au travail a eu lieu lundi soir à la Chambre de commerce. L’occasion de récompenser deux entreprises. (Photo: MSS)

La deuxième partie de la remise des cinq prix de la sécurité-santé au travail a eu lieu lundi soir à la Chambre de commerce. L’occasion de récompenser deux entreprises. (Photo: MSS)

Avec cinq mois de retard pour cause de Covid-19, Voltige Benelux et Husky Injection Molding Systems ont reçu le Prix national sécurité-santé au travail, à la Chambre de commerce.

16.142 accidents du travail, 3.649 accidents de trajet et 127 maladies professionnelles ont été reconnus l’an dernier au Luxembourg, dont 16 mortels. Un enjeu que les autorités ont compris depuis longtemps et dont témoigne le Prix national sécurité-santé au travail.

Faute de pouvoir organiser la remise du prix fin avril en raison de la crise du Covid-19, le ministre de la Sécurité sociale, Romain Schneider (LSAP), s’y est employé lundi soir à la Chambre de commerce en petit comité.

Le jury, composé de représentants des organisateurs (AAA, DSATE, ITM, UEL et INDR) et des trois ministères partenaires (ministère de la Santé, ministère de la Sécurité sociale et ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Économie sociale et solidaire), a choisi de récompenser deux des 21 projets soumis à son analyse.

Voltige Benelux a été récompensée pour son «plan d’intervention de secours pour les travaux en hauteur», un plan de formation des sauveteurs en hauteur qui s’appuie sur quatre principes (protéger, examiner, faire alerter ou alerter, et secourir).

Husky Injection Molding Systems a reçu le prix également pour son programme d’incitation à la sécurité et baptisé «EHS Incentive Program» dans le cadre de son TargetZero. Chaque mois, les équipes peuvent gagner des points sur quatre sujets (travail en sécurité, proactivité, leadership et engagement). À la fin de l’année, les trois meilleures équipes sont récompensées.

La première remise s’était déroulée le 1er octobre. Les deux lauréats du «volet santé et bien-être» y ont reçu le prix des mains de la ministre de la Santé, Paulette Lenert (LSAP): le Centre hospitalier du Nord et le Centre hospitalier Émile Mayrisch .

Reste un lauréat qui recevra son prix le 12 octobre.