ENTREPRISES & STRATÉGIES — Services & Conseils

Rail

Les voies vers le nord et l’est enfin fluidifiées



246186.jpg

Le deuxième viaduc du Pulvermühle permet de mieux répartir la circulation vers le nord et l’est du pays depuis la gare centrale de Luxembourg. (Photo: CFL)

Les travaux de désengorgement des lignes ferroviaires vers le nord et l’est du pays sont enfin terminés. Les CFL ont procédé à l’inauguration du nouveau tronçon ce 11 juin, dont le nouveau viaduc du Pulvermühle.

Le groupe CFL a inauguré ce mardi 11 juin la mise à double voie de l’accès depuis Luxembourg vers le nord et l’est du pays. Les travaux ont pris nettement plus de temps que prévu, mais devraient désormais fluidifier fortement le trafic sur ce tronçon emprunté par 1,4 million de passagers par an.

Au centre de ce vaste projet ferroviaire, on trouve le second viaduc du Pulvermühle. Grâce à ce nouvel ouvrage, deux voies sont désormais dédiées à l’exploitation de la ligne 30 en direction de l’est, vers Wasserbillig et Trèves.

D’une longueur de 242 mètres, il représente un budget total de 247 millions d’euros. Entamé en 2009, il a subi des retards considérables. Proposant deux voies de circulation, il doit éliminer le goulot d’étranglement de la tête nord de la gare de Luxembourg.

Doublement de voie

Outre cet ouvrage, les CFL ont également dû procéder au doublement de la voie entre Luxembourg et Sandweiler-Contern. Les travaux ont été entamés en 2013 pour couvrir les 6,6 kilomètres entre le nouveau viaduc et la gare de Cents-Hamm.

Le budget total atteint ici 215 millions d’euros. Les travaux ont, entre autres, été complexifiés par des contraintes environnementales et de sécurisation de parois rocheuses.

Quant au passage à niveau de Cents, dans le cadre de la politique des CFL de suppression des passages à niveau, il a été remplacé par un passage supérieur routier.

Enfin, les arrêts de Cents-Hamm et de Sandweiler-Contern ont été transformés pour les adapter aux normes «Eurowelcome» prévoyant un accueil optimal pour tous les types de passagers.