POLITIQUE & INSTITUTIONS — Economie

Du 10 au 13 mai

La visite d’État au Portugal en 10 chiffres



Le Grand-Duc Henri, lors de la cérémonie de clôture du Forum économique à Lisbonne, le 12 mai.  (Photo: Maison du Grand-Duc/Sophie Margue)

Le Grand-Duc Henri, lors de la cérémonie de clôture du Forum économique à Lisbonne, le 12 mai.  (Photo: Maison du Grand-Duc/Sophie Margue)

Le couple royal grand-ducal est à Lisbonne du 10 au 13 mai, à l’invitation officielle du président de la République portugaise. Une mission économique était aussi organisée en parallèle, avec un programme événementiel dense. Voici une illustration de ce voyage en 10 chiffres.

34

C’est le nombre d’accords et traités étatiques qui ont été conclus entre le Luxembourg et le Portugal depuis 1929, dont au moins 27 sont toujours en vigueur.

6

C’est, en mois, le temps qu’il a fallu pour organiser le déplacement de la mission économique et culturelle, composée au total de 170 personnes. Un hashtag #LUinPortugal a été spécialement créé pour l’occasion et s’affiche sur les bus de la ville de Lisbonne durant toute la semaine. La visite d’État était initialement prévue en 2020; une partie de l’organisation était donc déjà assurée, mais elle a dû être repoussée à cause de la crise sanitaire. Les équipes Presse et Protocole de la Cour ont effectué un déplacement de repérage des lieux en mars dernier pour appréhender au mieux les temps de parcours et définir un programme approprié.

30

C’est le nombre de discours et allocutions qui ont été ou seront prononcés entre le 11 et le 13 mai par les deux souverains, la délégation officielle et les représentants de la mission économique et culturelle. L’idée générale est identique: donner le crédit politique, diplomatique et institutionnel aux échanges bilatéraux qui se joueront à l’échelon international et au sein des entreprises. 

2

Rang auquel le Portugal se hisse parmi les pays d’Europe pour le nombre de ses diplômés ayant le grade d’ingénieur (20%). 26% des étudiants inscrits dans des parcours supérieurs intègrent les STEM (science, technology, engineering & mathematics).

12

C’est, au sein du top 100 des écosystèmes émergents, le rang mondial auquel figure l’écosystème start-up du Portugal. Antonio Dias Martins, executive director de Startup Portugal, également coorganisateur de l’événement Interconnected ecosystems driving entrepreneurship and innovation, qui s’est tenu le 11 mai à Lisbonne en présence du ministre LSAP de l’Économie,  Franz Fayot , et de  Luc Frieden , président de la Chambre de commerce, a rappelé que le Portugal compte près de 2.150 start-up et 150 incubateurs et accélérateurs, principalement à Lisbonne et Porto. 

120

Le nombre de participants à l’événement coorganisé par Startup Luxembourg et Startup Portugal à Lisbonne le 11 mai, qui a proposé deux sessions de «start-up pitches» avec des représentants des deux écosystèmes, et deux tables rondes (innovation et investisseurs).

10

C’est le rang du Portugal sur les 26 pays de l’UE concernant l’attractivité de sa Place pour les investissements directs étrangers, selon une étude EY réalisée en 2020 . Lisbonne étant la troisième ville la plus «sanitairement agréable» à vivre, et la sixième la plus populaire pour l’organisation de réunions et séminaires, selon une étude de l’association des congrès internationaux en 2021.

65

En pourcentage, c’est la part de capacité de calcul du supercalculateur Meluxina que les autorités luxembourgeoises ont décidé d’allouer aux entreprises (dont les start-up), alors que la plupart sont utilisées essentiellement pour la recherche. Meluxina est capable d’assurer 10 millions de milliards d’opérations par seconde (traitement des données et calculs complexes). Dans la course aux licornes et à la levée de fonds, c’est un argument de poids déployé par Startup Luxembourg à l’occasion de la journée dédiée à la rencontre des écosystèmes portugais et luxembourgeois, à Lisbonne le 11 mai.

60

En pourcentage, c’est la part renouvelable dans le volume total d’énergie produit par le Portugal. Une «avance significative» que le pays a prise sur le Luxembourg dans ce domaine, comme n’a pas manqué de le souligner le Grand-Duc lors de son discours au palais national de Belém.

20

En minutes, le temps qu’il a fallu au cortège officiel (escorté par la police locale à moto) pour faire le trajet aéroport-hôtel au lieu des 40 minutes habituelles à l’heure de pointe.