ENTREPRISES & STRATÉGIES — Technologies

Fintech

Verse, bonne pioche pour Expon Capital



Les quatre fondateurs d’Expon Capital, Alain Rodermann, Rodrigo Sepulveda Schulz, Jérôme Wittamer, Marc Gendebien. (Photo: Expon Capital)

Les quatre fondateurs d’Expon Capital, Alain Rodermann, Rodrigo Sepulveda Schulz, Jérôme Wittamer, Marc Gendebien. (Photo: Expon Capital)

Verse, le WhatsApp barcelonais des paiements, a été rachetée par l’américaine Square, qui appartient au fondateur de Twitter, Jack Dorsey, pour 30 à 50 millions d’euros. Bonne pioche pour Expon Capital, qui est entrée au capital de la start-up au bon moment l’an dernier.

Square, la société de paiement mobile et d’autres services financiers numériques fondée et dirigée par Jack Dorsey, CEO et fondateur de Twitter, a acquis Verse, l’application de paiement espagnole, sous la direction de Bernardo Hernández, ancien cadre de Google et Yahoo et entrepreneur et investisseur connu dans des projets comme Idealista, Tuenti ou Glovo.

C’est la première fois que la fintech américaine, valorisée à plus de 38 milliards de dollars et cotée à New York, investit dans une fintech européenne, signe de sa volonté de s’implanter en Europe sans venir elle-même. Selon différentes sources, le montant serait situé dans une fourchette allant de 30 à 50 millions d’euros pour cette start-up barcelonaise.

Créée fin 2015, cette start-up, qui facilite les paiements entre particuliers, avait levé 28 millions d’euros en deux fois en 2016 et 2017 avant une grave crise. L’arrivée de son nouveau CEO a permis de tout remettre à plat et la start-up est repartie de zéro… jusqu’à la levée de 7 millions d’euros l’an dernier, dans un tour de table auquel ont participé les VC d’Expon Capital.

L’équipe de Verse est appelée à poursuivre son expansion en Europe, avec le soutien de la richissime Square. (Photo: Verse)

L’équipe de Verse est appelée à poursuivre son expansion en Europe, avec le soutien de la richissime Square. (Photo: Verse)

Depuis l’arrivée d’Hernandez, écrit El País , «l’application a multiplié par huit le nombre d’utilisateurs qui effectuent des transactions chaque mois. Un coup de pouce qui a permis à Verse de multiplier par 17 le volume des transactions effectuées au cours des 18 derniers mois, atteignant un volume total de transactions de 150 millions d’euros». Verse compte un million d’utilisateurs, qui font des transactions de 20 euros. Avec sa licence européenne de paiement obtenue il y a un an, l’entreprise a déjà séduit des clients en Italie, en France et au Portugal.

«Verse rejoindra l’organisation Cash App de Square, permettant aux deux équipes d’apprendre l’une de l’autre, alors que nous leur fournissons un soutien supplémentaire grâce à la technologie et aux ressources de Cash App. À ce stade, notre principale priorité est de permettre à Verse de poursuivre sa croissance réussie en Europe. Verse continuera à fonctionner comme une entreprise indépendante, travaillant à partir de ses bureaux sans modification immédiate de ses produits, clients ou opérations commerciales existants»,  ont expliqué les dirigeants de Square, dans un post .