BRAND VOICE — PLACE FINANCIÈRE & MARCHÉS — Fonds

PODCAST (4/4) - FIDELITY INTERNATIONAL

Vers des lendemains ultra-connectés



Plus qu’une simple évolution, la 5G est une révolution. Une révolution technologique, certes, mais aussi économique, bien évidemment. Son déploiement, qui a plus ou moins commencé dans certaines parties du monde, laisse déjà entrevoir des perspectives immenses. C’est ce que nous avons évoqué avec Jon Guinness, Global and US Manager chez Fidelity.

Il n’y a pas lieu d’en douter, 2021 est et sera une grande année pour la 5G. Tout d’abord car depuis quelque temps, les smartphones Apple compatibles avec cette technologie sont en train d’envahir massivement le marché. Bientôt, quasiment chacun d’entre nous, quel que soit le système d’exploitation de son téléphone, sera capable d’exploiter la 5G. De leur côté, les opérateurs des pays développés se sont positionnés de façon très forte afin de déployer une couverture 5G pour leurs utilisateurs.

En 2022, le déploiement de la 5G et les investissements qui y sont liés continueront à s’accélérer. «Quand tous ces paramètres se seront parfaitement conjugués les uns avec les autres, un écosystème 5G éclora vraiment et sera synonyme de grandes opportunités», déclare Jon Guinness, gérant du fonds FF-Future Connectivity Fund chez Fidelity international.

La révolution qu’entraîne la 5G a déjà touché certains marchés. USA et Chine font bien sûr la course en tête. L’un et l’autre voulant être le premier à bénéficier d’une couverture totale et d’une exploitation optimale de cette connectivité dernier cri. Si la Chine semble prendre une longueur d’avance en termes d’utilisateurs, les USA ont dépensé près de 100 milliards de dollars pour acquérir des fréquences d’accès à la 5G. Ces investissements massifs montrent bien l’impact que cette technologie aura sur les marchés.

En Europe, l’avancée est moins forte. «Nous croyons fermement que le basculement devrait se faire durant la deuxième moitié de l’année et en 2022», indique le gérant actif chez Fidelity. En Afrique ou en Inde, par exemple, le développement s’est amorcé avec plus de douceur encore. Mais il n’y a pas lieu de douter que l’impact économique sera également de grande ampleur dans ces pays.

L’un des grands changements repose sur le fait que des zones parfois totalement dénuées de connexion seront directement équipées d’une connexion ultra rapide. C’est notamment le cas aux États-Unis dans certaines régions rurales éloignées, ou bien dans certaines campagnes anglaises, tout simplement. «Les utilisateurs disposeront d’une connexion de 100, 200 ou 300 mégabits par seconde», s’enthousiasme notre interlocuteur, avant de poursuivre: «Ce changement est conséquent et synonyme d’opportunités, notamment dans la période que nous vivons, où travail, consommation ou divertissement se font en ligne.»

D’ailleurs, les éditeurs de jeux vidéo, tout comme les entreprises telles que Facebook, Apple ou Microsoft, ont bien compris le potentiel de la 5G et travaillent activement sur le sujet, afin de concevoir des applications de réalité augmentée, entre autres. «Dans les 2 à 3 ans à venir, nous allons voir apparaître des sortes de lunettes intelligentes disposant d’une technologie avancée dont le fonctionnement est rendu possible par la 5G», prédit Jon Guinness. «Les voitures elles-mêmes seront équipées de plusieurs modems de connexion. L’un dédié au confort et au divertissement, pour diffuser de la musique en streaming aux passagers dans l’habitacle, l’autre étant consacré à la sécurité et à la gestion du véhicule.» Un futur tout à fait excitant et que nous attendons impatiemment!

Retrouvez la série de Podcast Fidelity International sur  p aperjam.lu

Plus d’informations sur ce thème sur le site de Fidelity International: fidelity.lu