POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Nouvelles annonces ce mercredi

Vers un chômage partiel «à deux vitesses»



L’horeca devrait rester un des secteurs à pouvoir bénéficier du chômage partiel, alors que l’accès sera durci pour d’autres secteurs. (Photo: Shutterstock)

L’horeca devrait rester un des secteurs à pouvoir bénéficier du chômage partiel, alors que l’accès sera durci pour d’autres secteurs. (Photo: Shutterstock)

Le gouvernement présentera, ce mercredi, de nouvelles mesures de soutien à l’économie. On devrait y retrouver un chômage partiel «à deux vitesses», un fonds de solidarité pour six mois et un abattement fiscal pour les propriétaires qui réduisent leurs loyers.

C’est une journée de mercredi très politique qui s’annonce en plusieurs temps. Après le conseil de gouvernement, le Premier ministre, Xavier Bettel  (DP), informera à 13h30 la presse «des travaux […] et, ensemble avec la ministre de la Santé, Paulette Lenert  (LSAP), fera le point sur la situation face au Covid-19», indique mardi le Service information et presse (SIP).

Le deuxième temps sera marqué par la présentation de nouvelles mesures de soutien à l’économie attendues notamment par le patronat.

Selon nos informations, le gouvernement s’apprêterait ainsi à présenter dans ce cadre un chômage partiel «à deux vitesses».

D’un côté, la possibilité de recourir au chômage partiel serait garantie pour les secteurs en grande difficulté comme l’horeca, l’événementiel et les soins à la personne. De l’autre, un chômage partiel «structurel», pour les entreprises en difficulté à cause de la crise plus classique, sans qu’il ne soit fait de différence entre les uns et les autres.

Des mesures ciblées

Toujours selon nos sources, ce nouveau «package» d’aides prévoit un fonds de solidarité pour six mois, pour des aides directes à destination des entreprises sinistrées, en fonction notamment de la taille de l’entreprise et de la perte de chiffre d’affaires par rapport à l’exercice précédent. Comme pour toutes les aides, bien regarder la totalité du dispositif sera précieux pour éviter les déceptions que manifestent nombre d’entrepreneurs qui reçoivent des notifications de refus.

Le plan devrait aussi comporter un règlement grand-ducal qui offrirait un incitant fiscal aux propriétaires qui réduisent leurs loyers, un des postes budgétaires les plus importants après les salariés dans certains secteurs d’activités. Comme le Premier ministre l’avait laissé entendre il y a une semaine lors d’un Live Chat avec Paperjam .

Une touche verte?

Il reviendra à trois membres du gouvernement de préciser les contours de ces aides. À 17h30, le vice-Premier ministre et ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Économie sociale et solidaire, Dan Kersch  (LSAP), le ministre des Finances, Pierre Gramegna  (DP) et, pour la première fois, le vice-Premier ministre et ministre de la Mobilité et des Travaux publics, François Bausch (Déi Gréng) rencontreront la presse à leur tour.

Ce qui semble sous-entendre que le paquet comportera un certain nombre de mesures pour s’engager vers des modèles durables.

Des aides pour favoriser un environnement plus durable et plutôt vers les personnes que les entreprises sont ainsi évoquées.