POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

vernissage

Le Luxembourg s’expose à la 58e Biennale de Venise



238558.jpg

Kevin Muhlen, directeur du Casino Luxembourg, Sam Tanson, ministre de la Culture, Marco Godinho, artiste, et Graça Fonseca, ministre de la Culture du Portugal. (Photo: Paperjam)

L’exposition «Written by Water» de l’artiste Marco Godinho a ouvert ses portes à la 58e Biennale d’art de Venise. Impressions sur place.

Pour la première fois à la Biennale d’art de Venise, le Luxembourg expose au premier étage de la Salle d’Armes de l’Arsenal, et c’est l’artiste Marco Godinho qui représente le Grand-Duché avec l’exposition «Written by Water».

Cette exposition est organisée par le Casino Luxembourg, et le commissariat est assuré par Kevin Muhlen, directeur du centre d’art. Elle a été inaugurée ce jeudi 9 mai en présence de madame la ministre de la Culture, Sam Tanson, et de nombreux invités, dont madame Graça Fonseca, ministre de la Culture du Portugal.

Une visibilité internationale

Avec cette nouvelle localisation, le Luxembourg bénéficie d’une visibilité bien plus importante. «En étant dans la Salle d’Armes de l’Arsenal, nous sommes au cœur de la Biennale, ce qui nous apporte une bien plus grande visibilité internationale», affirme Sam Tanson, ministre de la Culture.

Sam Tanson et Marco Godinho (Photo: Luke A. Walker) 

1 / 19

Kevin Muhlen (Photo: Luke A. Walker)

2 / 19

Kevin Muhlen et Stilbé Schroeder (à droite) (Photo: Luke A. Walker)

3 / 19

Marco Godinho (Photo: Luke A. Walker)

4 / 19

Lors du vernissage de Written by Water (Photo: Luke A. Walker)

5 / 19

Sam Tanson (photo: Luke A. Walker )

6 / 19

Vernissage Written by Water (Photo: Luke A. Walker)

7 / 19

Vernissage Written by Water (Photo: Luke A. Walker)

8 / 19

Vernissage Written by Water (Photo: Luke A. Walker)

9 / 19

Vernissage Written by Water (Photo: Luke A. Walker)

10 / 19

Keong-A Song (Photo: Luke A. Walker)

11 / 19

Vernissage Written by Water (Photo: Luke A. Walker)

12 / 19

Vernissage Written by Water (Photo: Luke A. Walker)

13 / 19

Christophe Gallois (Photo: Luke A. Walker)

14 / 19

Martine Feipel (artiste) et Marie-Claude Beaud (Nouveau Musée national de Monaco). (Photo: Paperjam)

15 / 19

Fabio Godinho pendant la performance du vernissage de Written by Water (Photo: Luke A. Walker)

16 / 19

Filip Markiewicz (artiste) et Véro Kesseler (Casino Luxembourg). (Photo: Paperjam)

17 / 19

Fabio Godinho pendant la performance du vernissage de Written by Water (Photo: Luke A. Walker)

18 / 19

Fabio Godinho pendant la performance du vernissage de Written by Water (Photo: Luke A. Walker)

19 / 19

«C’est un projet d’envergure pour le ministère de la Culture et 400.000 euros y sont dédiés. Mais c’est de l’argent bien investi, car il permet de placer le Luxembourg sur la carte internationale de l’art contemporain, et aux artistes du Luxembourg de pouvoir exposer à la Biennale dans de bonnes conditions.» Un choix judicieux que confirme également Kevin Muhlen: «Nous sommes au cœur de la Biennale et nous avons très tôt discuté avec Marco Godinho sur la manière d’occuper cet espace, de marquer le coup sans tomber dans le spectaculaire gratuit.»

Une exposition empreinte de poésie

À l’occasion de cette 58e édition de la Biennale, Marco Godinho présente une exposition où la mer joue un des rôles principaux. On y retrouve des thèmes chers à l’artiste, comme la réflexion sur la migration et le déplacement, la notion d’effacement, l’importance de la poésie.

«Written by Water», à l’Arsenal, Salle d’Armes, 1er étage, du 11 mai au 24 novembre 2019.

www.luxembourgpavilion.lu