LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Sorties

REVUE DE PRESSE

Valérie Donzelli, Notre-Dame et son Luxembourg



260203.jpg

Valérie Donzelli a présenté lundi soir son nouveau film sur Notre-Dame. Une des rares réalisatrices qui a été autorisée à filmer à l’intérieur pour une fiction. (Photo: Flickr / Yann Caradec)

Petite-fille d’un anarchiste italien émigré au Luxembourg, fille de celui qui a restauré beaucoup de nos églises, la Vosgienne Valérie Donzelli a été la dernière à filmer Notre-Dame pour une comédie. Présentée ce lundi soir.

«Pendant le tournage, j’avais toujours peur qu’il arrive quelque chose à Notre-Dame, comme j’aurais pu craindre – si j’en avais eu les moyens – que Leonardo DiCaprio se casse une jambe, car Notre-Dame est vraiment l’héroïne de mon film.»

Valérie Donzelli a présenté sa comédie «Notre Dame», qui raconte l’histoire de l’architecte Maude Crayon (qu’elle interprète elle-même), à qui on a confié la restauration du parvis de la cathédrale au moment même où elle retrouve son amour de jeunesse, Bacchus Renard (Pierre Deladonchamps).

Un milieu qu’elle connaît puisque son grand-père, un anarchiste communiste italien émigré au Luxembourg, et son père ont restauré de nombreuses églises au Luxembourg et dans la Grande Région, raconte le site suisse rts.ch .