POLITIQUE & INSTITUTIONS — Monde

Covid-19

Vaccin: Pfizer revoit ses ambitions à la baisse



Le laboratoire Pfizer espère toujours distribuer près d’un milliard de doses en 2021. (Photo: Shutterstock)

Le laboratoire Pfizer espère toujours distribuer près d’un milliard de doses en 2021. (Photo: Shutterstock)

Le laboratoire américain Pfizer, qui avait été le premier à annoncer un vaccin pour lutter contre le Covid-19, a réduit ses prévisions du nombre de doses qu’il serait en mesure de déployer d’ici la fin de l’année.

Divisé par deux. Le géant américain, qui avait annoncé au mois d’octobre être parvenu à développer – avec le laboratoire allemand  BioNtech – un vaccin contre le Covid-19, doit revoir ses ambitions à la baisse. En effet, a expliqué le laboratoire, les obstacles en termes de chaîne d’approvisionnement l’ont poussé à diviser par deux le nombre de doses qu’il comptait distribuer d’ici la fin de l’année, passant de 100 millions de vaccins à 50 millions.

«L’élargissement de la chaîne d’approvisionnement en matières premières a pris plus de temps que prévu», a confirmé une porte-parole de la société au Wall Street Journal. Ce que confirme, au même quotidien, une autre source proche du dossier: «Nous étions en retard. (…) Certains lots de matières premières n’étaient pas conformes aux normes. Nous y avons remédié, mais nous n’avons pas eu le temps d’atteindre les livraisons prévues pour cette année.» 

Les programmes et plans de campagne de vaccination avancent petit à petit dans le monde. Le Royaume-Uni est devenu, mercredi 2 décembre, le premier pays occidental à autoriser l’utilisation du vaccin de Pfizer. L’entreprise compte toujours atteindre le milliard de doses distribuées en 2021. Les derniers bilans cumulés font état de plus de 1,5 million de personnes décédées du Covid-19.