POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Covid-19

Le vaccin Moderna suspendu pour les moins de 30 ans



Le Luxembourg a suivi les décisions de la France et de l’Allemagne en suspendant l’utilisation du vaccin Moderna pour les moins de 30 ans. (Photo: Shutterstock)

Le Luxembourg a suivi les décisions de la France et de l’Allemagne en suspendant l’utilisation du vaccin Moderna pour les moins de 30 ans. (Photo: Shutterstock)

La ministre de la Santé Paulette Lenert (LSAP) a confirmé la suspension du vaccin Moderna contre le coronavirus chez les personnes âgées de moins de 30 ans à la suite de décisions similaires en Allemagne et en France.

Mercredi, le comité allemand des vaccins (Stiko) a déclaré que les moins de 30 ans ne devaient pas recevoir la formule Spikevax en raison d’effets indésirables sur la santé, notamment des problèmes cardiaques de type myocardite et péricardite. La France a émis une recommandation similaire.

L’autorité allemande a également recommandé d’utiliser Pfizer/BioNtech pour les deuxièmes doses et les injections de rappel lorsque les personnes ont déjà reçu un vaccin Moderna, car il s’agit dans les deux cas de formules à ARNm.

Le gouvernement luxembourgeois a justifié sa décision en faisant prévaloir le «principe de précaution», et ce jusqu’à ce que des données supplémentaires soient publiées. En attendant, l’utilisation du Spikevax (Moderna) pour les personnes de moins de 30 ans a été «suspendue», a souligné Paulette Lenert , en réponse à une question parlementaire. Elle a ajouté que le personnel médical et les centres de vaccination sont informés de la situation. 

Le vaccin sera toutefois toujours utilisé pour la campagne de rappel en cours destinée aux plus de 65 ans, car le Conseil supérieur des maladies infectieuses (CSMI) recommande l’utilisation d’un vaccin à ARNm pour la troisième dose.

Auparavant, le vaccin d’AstraZeneca avait fait l’objet d’un examen minutieux après avoir été associé à un type rare de thrombose. L’Agence européenne des médicaments (EMA) n’avait pas limité l’utilisation du vaccin à une catégorie d’âge ou à un sexe, mais le gouvernement luxembourgeois avait renvoyé la responsabilité du choix du vaccin à la population.

En septembre, le procureur général du Luxembourg a confirmé que le décès d’une dame âgée était directement lié au vaccin d’AstraZeneca . Elle souffrait d’une hémorragie cérébrale.

Cet article a été écrit pour Delano, traduit et édité pour Paperjam.