POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

En ligne avec la stratégie nationale

L’Université lancera un master en data science en septembre



L’Université lancera un master-clé dans le développement de la stratégie luxembourgeoise autour des données. (Photo: Shutterstock)

L’Université lancera un master-clé dans le développement de la stratégie luxembourgeoise autour des données. (Photo: Shutterstock)

Le nombre d’experts de la donnée passera à 11 millions en 2025. Une partie d’entre eux seront formés à l’Université du Luxembourg, dans le cadre de son nouveau master qui sera lancé en septembre.

«Le programme du master aborde de nombreux aspects de la science des données, y compris l’exploration, le traitement et la visualisation des données, la modélisation statistique et la gestion de bases de données. Un accent particulier est mis sur les techniques d’apprentissage automatique et profond (deep learning) et leur application aux sciences de la vie, à la médecine et à la physique. Les approches pédagogiques variées sont basées sur l’application de la science des données dans ces disciplines», explique le professeur Yannick Baraud, directeur de cours du master.

Les experts en science des données, ou data scientists, sont formés en tant que mathématiciens et informaticiens, des candidats idéals pour faire face aux nouveaux défis de la transformation numérique. Leur travail soutient la prise de décision, la modélisation commerciale et l’innovation, mais ils jouent également un rôle essentiel dans la gestion juridiquement responsable des données.

«Ce nouveau programme est un développement captivant. Il s’appuie sur le recrutement d’excellents chercheurs en science des données, y compris en statistiques et en apprentissage automatique, et permettra à la faculté de mieux soutenir l’économie luxembourgeoise en formant des étudiants talentueux dans ce domaine», ajoute le professeur Jean-Marc Schlenker, doyen de la FSTM (Faculty of Science, Technology and Medicine).

La Stratégie européenne pour les données prévoit que, dans les quatre prochaines années, l’économie européenne des données représentera près de 6% du PIB de l’UE (soit 830 millions d’euros) et que le nombre d’experts des données sur son marché du travail sera passé de 6 millions en 2018 à 11 millions en 2025.