POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

reconnaissance

L’Uni progresse au classement de Shanghai



L’Université du Luxembourg a progressé au classement mondial de référence. (Photo: Marc Schmit/Xero/Université du Luxembourg/Archives)

L’Université du Luxembourg a progressé au classement mondial de référence. (Photo: Marc Schmit/Xero/Université du Luxembourg/Archives)

L’Université du Luxembourg se situe entre la 601e et la 700e place du classement de Shanghai, le plus réputé au monde. En 2019, l’institution figurait entre la 701e et la 800e place.

Même s’il est parfois critiqué, le classement de Shanghai qui distingue les universités mondiales continue à être une référence. Réalisé par des chercheurs de l’université Jiao-Tong de Shanghai, l’Arwu (Academic Ranking of World Universities) voit une progression de l’Université du Luxembourg, qui est maintenant classée entre la 601e et la 700e place, alors qu’elle figurait, en 2019, entre la 701e et la 800e place.

Harvard encore et toujours en tête

Pour établir le classement, plusieurs critères sont appliqués à plus de 10.000 institutions dans le monde: taille, nombre de chercheurs cités dans des revues comme «Science» ou «Nature», nombre de prix Nobel… Comme c’est le cas depuis longtemps, les universités anglo-saxonnes trustent le podium. La première place est occupée, pour la 18e année de suite, par Harvard. Stanford occupe la seconde place, et la britannique Cambridge la troisième. La première université non anglo-saxonne est Paris-Saclay, qui arrive en 14e position.

L’université allemande d’Heidelberg est 47e, et l’Université technique de Munich 48e. En Belgique, l’université de Gand figure en 61e position et la KU Leuven en 86e position.