ENTREPRISES & STRATÉGIES — Commerce

Première européenne

Une blockchain pour suivre la purée Mousline



232672.jpg

Grâce à une application sur son téléphone, il sera possible de tout savoir sur l’origine et la transformation de la purée que l’on s’apprête à acheter. (Photo: Shutterstock)

Nestlé, qui fabrique la célèbre purée Mousline, et Carrefour, qui la distribue, ont annoncé ce lundi un partenariat avec IBM: une blockchain permettra au consommateur de suivre sa purée à la trace.

À quoi ressemble la pomme de terre devenue flocons de la célèbre purée Mousline? Personne ne s’était jamais vraiment posé la question, mais le consommateur va désormais pouvoir le savoir.

Lundi, les groupes Nestlé et Carrefour ont annoncé le lancement d’une blockchain.

Grâce au QR code apposé sur l’emballage du produit, chaque consommateur pourra accéder, via son smartphone sur une plate-forme sécurisée, à des informations relatives à la chaîne d’approvisionnement de production, notamment: les variétés de pommes de terre utilisées, les dates et le lieu de fabrication, des informations sur le contrôle qualité, les lieux et dates de stockage avant la mise en rayon.

«La technologie blockchain appliquée à la purée Mousline, produit connu de tous, permettra de mettre en valeur l’expertise des agriculteurs et des femmes et hommes qui apportent tous les jours leur savoir-faire et le soin nécessaire à la qualité d’une marque iconique et authentique», notent avec beaucoup de sérieux les deux sociétés.

Ce projet a abouti en moins de six mois, grâce au «savoir-faire d’IBM, l’expérience de Nestlé qui a initié plusieurs tests en tant que membre fondateur de la plate-forme Food Trust depuis 2017, et du savoir-faire de Carrefour qui a déjà déployé la technologie blockchain sur plusieurs produits de sa Filière Qualité Carrefour depuis l’année dernière.»

La purée Mousline est majoritairement faite à partir de pommes de terre de 165 agriculteurs de la Somme,  transformées non loin de là à Rosières-en-Santerre. La purée conditionnée est stockée à Fontenay-Trésigny et Saint-Georges-d’Espéranche, chez Nestlé, avant d’être dispatchée dans les 25 entrepôts de Carrefour.