POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Travaux publics

Un plan pour sauver la Gëlle Fra des voitures



229926.jpg

Le ministre François Bausch lancera un concours pour réhabiliter la place de la Constitution. (Photo: Google Maps)

Le ministre François Bausch confirme le lifting de la place de la Constitution. Un plan qui prévoit le bannissement des véhicules motorisés dans l’espace de la Gëlle Fra.

La place de la Constitution s’offrira un nouveau visage au cours des prochaines années. Les voitures en seront bannies, de même que les autocars, et un ascenseur assurera la liaison entre la place et la vallée de la Pétrusse.

En réponse à une question du parlementaire François Benoy , le ministre de la Mobilité et des Travaux publics, François Bausch , a confirmé qu’un groupe de travail avait planché sur le sujet et qu’un concours serait lancé dans les mois à venir. Mais aucune échéance n’a été donnée jusqu’à présent pour la concrétisation du projet.

Connue pour sa célèbre Gëlle Fra, le monument à la mémoire des soldats luxembourgeois morts au cours de la Première Guerre mondiale, cette place est un point touristique et culturel stratégique de la ville. «Or, admet François Bausch, son aménagement actuel en parking pour voitures et arrêt de bus touristiques ne valorise guère son potentiel urbanistique.»

Relier l’hypercentre à la Pétrusse

Dans sa réponse, le ministre précise encore que l’objet du concours sera donc destiné à envisager le réaménagement de la place et de ses alentours en vue d’intégrer cet ensemble dans le réseau des espaces publics de la ville en assurant notamment une liaison qualitative avec l’hypercentre par le boulevard Roosevelt d’une part, et la vallée de la Pétrusse d’autre part.

À la demande de la Ville de Luxembourg, un nouvel ascenseur permettra de rejoindre les vieux quartiers, le long de la Pétrusse.

Le ministre parle aussi de l’organisation d’événements sur le nouvel espace réservé à la mobilité douce pour «favoriser l’échange social et la diversité des activités».