POLITIQUE & INSTITUTIONS
POLITIQUE

réforme

Un jour férié et un de congé en plus dès cette année



223641.jpg

Le 9 mai tombant un jeudi, certains vont peut-être en profiter pour s’offrir un très long week-end. (Photo: Shutterstock)

La commission travail de la Chambre des députés s’est penchée sur l’avis rendu par le Conseil d’État au sujet du projet de jour de congé légal et de jour férié supplémentaires. Le projet de loi pourrait être voté dès la semaine prochaine.

Le nouveau jour férié que le gouvernement souhaite instaurer le 9 mai dans le cadre de la Fête de l’Europe devrait être une réalité dès cette année. Tout comme le jour de congé payé supplémentaire dont vont bénéficier de nombreux salariés.

La commission travail de la Chambre des députés s’est en effet réunie brièvement ce mardi matin pour examiner l’avis rendu par le Conseil d’État au sujet de ce projet de loi. Un avis qui ne soulève aucune difficulté majeure. Le projet de loi pourrait être voté dès la semaine prochaine.

Pour rappel, le 9 mai serait un nouveau jour férié légal, afin de célébrer la Fête de l’Europe, et concernerait tous les travailleurs du pays.

Le jour de congé supplémentaire ne concernera que ceux qui ne disposent que de 25 jours de congé. Il concernera les employés du secteur privé et les agents de l’État, dont les fonctionnaires communaux. 

Le patronat s’y oppose

Cette double mesure a été accueillie très fraîchement dans les rangs du patronat. La Chambre des métiers a ainsi rendu un avis mettant en avant ses craintes des effets négatifs sur la compétitivité de l’économie nationale et sur le fait qu’il n’avait pas été tenu compte des besoins des entreprises.

La Chambre de commerce a fait de même , s’opposant au projet et relayant ses vives craintes au sujet de l’impact sur les entreprises du secteur privé. La Chambre de commerce mettait notamment en avant qu’avec un nouveau férié légal le 9 mai, cela ferait passer de trois à quatre le nombre de jours à chômer pour les entreprises luxembourgeoises au cours de ce mois.