LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Foodzilla

GLOUGLOU

La Twisted Cat en cannette, ça marche!



Alison Adams et Tom Hickey misent à présent de plus en plus sur la tendance cannettes pour promouvoir leur bière Twisted Cat.  (Photo: Matic Zorman/Maison Moderne)

Alison Adams et Tom Hickey misent à présent de plus en plus sur la tendance cannettes pour promouvoir leur bière Twisted Cat.  (Photo: Matic Zorman/Maison Moderne)

Le concept brassicole Twisted Cat a vu le jour il y a cinq ans, mais la crise du Covid-19 a obligé l’équipe à innover avec ses boissons Made in Luxembourg.

Alison Adams et son mari Tom Hickey ont commencé à brasser pour le plaisir il y a environ cinq ans. «Nous avons beaucoup appris la première année», explique Alison Adams. «Le processus n’est pas vraiment compliqué, mais beaucoup de choses peuvent mal tourner.»

Si Alison a déjà travaillé dans des bars à Paris et «buvait beaucoup de bières artisanales» – y compris dans son pays natal, les États-Unis –, Tom est quant à lui connu sur le marché pour son rôle de partenaire principal (aux côtés de son frère Ray et de son associé Gabriel Boisante) dans des gastro-bars populaires comme l’Urban, le Bazaar et le Paname.

Après avoir acheté un équipement de brassage spécial pour l'installer dans leur propre sous-sol, le duo s’est mis à perfectionner une bière unique qui pourrait «créer un pont», comme le dit Alison, entre la bière industrielle et le marché de la bière artisanale qui «peut être intimidant»... Ils ont ensuite commencé à la partager avec leurs amis, à recueillir leurs commentaires, et ont réalisé qu’ils avaient peut-être trouvé quelque chose. Le résultat fut leur «pale ale» originale, désormais vendue en fûts, en boîtes et en cannettes.

Bien sûr, en tant que brasseurs amateurs, ils ont rapidement atteint une limite dans ce qu’ils étaient capables de produire et ont ainsi pu obtenir, en 2019, de l’aide pour produire de plus grandes quantités grâce à la microbrasserie luxembourgeoise Bare Brewing.

À cette époque, la Twisted Cat était produite principalement en fûts, mais des cannettes de 25cl étaient occasionnellement fabriquées pour des événements et des opérations marketing. Début 2020, le duo a également commencé à travailler avec Den Heischter à Heiderscheid, puis avec Clausel à la fin de l’année dernière.

Se réorienter vers la cannette

Lorsque la crise sanitaire a atteint le Luxembourg, Alison Adams affirme qu’il y avait au moins 2.000 litres de bière qui attendaient d’être mis en fûts. «Nous avons dû réfléchir rapidement. Notre plan d’affaires initial ne prévoyait pas la mise en cannettes ou en bouteilles dans l’immédiat», explique-t-elle. En mai 2020, ils ont officiellement créé leur entreprise et ont décidé de se réorienter, en poussant davantage vers la vente au détail et en produisant des cannettes de 44cl.

«Les cannettes sont meilleures que les bouteilles à presque tous les égards lorsqu’il s’agit de bière. Elles sont plus recyclables que les bouteilles, se conservent plus facilement au réfrigérateur et ne se cassent pas», précise l’amatrice de bonne bière, ajoutant que le conditionnement en cannette présente également un avantage en termes de qualité, car «la lumière ne peut pas y pénétrer et elles se refroidissent plus rapidement».

Avec le recul, Alison estime que les défis que leur Twisted Cat a dû relever en raison de la crise sanitaire se sont en fait révélés être «une bonne chose, car cela nous a poussés vers cette approche plus axée sur la cannette». Néanmoins, elle pense qu’il y a encore du travail à faire sur le marché local pour changer les perceptions autour des cannettes, et c’est en partie pour cette raison que Twisted Cat a également décidé de créer un verre semblable à un verre à vin, pour améliorer l’expérience de consommation.

Au cours des mois d’été plus chauds de l’année dernière, Alison assure qu’il y a eu une poussée des ventes. En janvier dernier, l’équipe a aussi intelligemment profité de la tendance du populaire Dry January pour lancer sa première IPA sans alcool.

Twisted Cat porte le label Made in Luxembourg: l’ensemble de la main-d’œuvre, de la production et du conditionnement est réalisé au niveau local (même si certains malts, par exemple, doivent être importés d'Allemagne). Aujourd’hui, même si Alison et Tom espèrent voir leur marque s’étendre – et pourquoi pas un jour être vendue aux États-Unis –, la bière Twisted Cat est disponible dans 130 points de vente au Luxembourg, y compris dans tous les grands supermarchés, et d’autres sont régulièrement ajoutés...

Vous n’êtes pas encore abonné(e) à la newsletter hebdomadaire Paperjam Foodzilla?  C’est ici!                        

Cet article est d’abord paru sur Delano , puis a été traduit et édité pour Paperjam.