ENTREPRISES & STRATÉGIES — Architecture + Real Estate

Immobilier

Trois résidences au Kirchberg financées en crowdlending



Ces futures résidences se situeront au 10, rue des Carrières à Luxembourg. (Illustration: CIAS)

Ces futures résidences se situeront au 10, rue des Carrières à Luxembourg. (Illustration: CIAS)

La société belge BeeBonds lance un projet de crowdlending pour la construction de trois résidences à Luxembourg-Kirchberg. 1,2 million d’euros seront ainsi prêtés par des particuliers à un promoteur, avec la promesse d’un rendement à 9% pour une durée de trois ans.

L’immobilier au Luxembourg attise l’appétit des investisseurs, c’est un fait, à n’en plus douter. En témoigne cette action de BeeBonds, plateforme belge de crowdlending (système de prêt entre particuliers), qui propose aux investisseurs individuels et personnes morales d’investir sur une durée de trois ans pour participer à la construction de trois résidences situées au 10, rue des Carrières au Kirchberg. En échange, un rendement de 9% leur est promis. La plateforme espère collecter par ce biais 1,2 million d’euros qui viendront compléter le prêt bancaire de 2,5 millions d’euros et l’investissement du promoteur du projet, CIAS, de 200.000 euros.

Il s’agit ici du premier projet immobilier réalisé au Luxembourg par BeeBonds. «Au Luxembourg comme en Belgique, les investisseurs recherchent des opportunités d’investissement alternatif, local et rémunérateur», déclare Joël Duysan, CEO de BeeBonds. «Nous souhaitons répondre à ces attentes en proposant des projets de grande qualité, accessibles par le biais de notre plateforme de crowdlending. Le projet résidentiel ‘Carrières 10’ marque le début de notre percée au Luxembourg, où nous espérons susciter l’intérêt d’investisseurs locaux, de family offices, de banques privées ou encore de fiduciaires.»

CIAS à la tête de l’opération

Les trois nouvelles résidences seront sous la maîtrise d’ouvrage de la société de promotion immobilière CIAS, qui détient 100% du SPV Carrières 10 sàrl, créé spécifiquement pour le projet. À la tête de CIAS, on trouve Antonio Da Silva, qui dirige également Maçonlux, entreprise de construction qui assurera la réalisation des résidences. CIAS a été créée en 2018 et compte 25 projets à son actif, avec un chiffre d’affaires réalisé de 71,8 millions d’euros.

Les futures résidences abriteront chacune quatre appartements avec terrasse et deux emplacements de parking intérieur. Les appartements seront de petite surface pour répondre aux demandes du marché luxembourgeois. Il est envisagé qu’ils soient vendus à 12.000€/m2, et 60.000€ pour les places de parking. Le revenu total des ventes est estimé à 8,4 millions d’euros. Le promoteur espère vendre l’ensemble du projet avant le début du chantier, prévu au troisième trimestre 2022.

Les investisseurs privés pourront être remboursés au 1er trimestre 2024. Le ticket d’entrée de la levée de fonds est de 1.000 euros et la levée de fonds est réalisée entre le 23 février et le 4 mars.