POLITIQUE & INSTITUTIONS — Monde

épidémie mondiale

Trois nouveaux cas de coronavirus en Allemagne



303368.jpg

L’épidémie s’avère plus contagieuse mais moins puissante que celle du SRAS en 2002-2203. (Photo : Shutterstock)

L’épidémie venue de Chine a provoqué la fermeture d’un atelier bavarois dont trois salariés ont été infectés.

Le dernier bilan des autorités chinoises fait état de 5.974 cas confirmés de contamination par le coronavirus 2019-nCoV et 132 décès. Soit davantage que l’épidémie de SRAS en 2002-2003 qui avait touché 5.327 personnes en Chine continentale et provoqué 349 morts dans le pays. Le nouveau coronavirus est jugé «moins puissant» mais plus contagieux que le SRAS selon le Centre chinois de contrôle et prévention des maladies.

Aucun patient déclaré hors de Chine – dans 17 pays, principalement en Asie – n’est encore décédé. Le nouveau coronavirus continue toutefois de s’étendre, avec un premier cas déclaré aux Émirats arabes unis – où se déroule actuellement la dernière mission économique menée par Étienne Schneider en compagnie de Pierre Gramegna et du Grand-Duc héritier.

Plus près du Luxembourg, quatre cas ont été détectés en France et quatre en Allemagne. Les trois derniers patients travaillent tous à Webasto, une usine bavaroise qui a été fermée jusqu’à dimanche.

Des chercheurs de l’université Johns Hopkins ont développé une carte permettant de visualiser les rapports sur l’épidémie à travers le monde sur base des données des Centres américain et chinois de contrôle et de prévention des maladies, de l’Organisation mondiale de la santé et d’autres sources.

303369.png

Des chercheurs ont élaboré une carte dynamique de la propagation de l’épidémie. (Photo: université Johns Hopkins)