LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Sorties

Exportation culturelle

Le triple A de la culture luxembourgeoise en France



253316.jpg

Sam Tanson, ministre de la Culture, aux côtés de l’ensemble luxembourgeois United Instruments of Lucilin, d’Anouk Schiltz et d’Adam Maor, à l’occasion de la représentation de «Mille Endormis» au Festival d’Aix-en-Provence. (Photo: Ministère de la Culture)

En quelques jours, Luxembourg a bénéficié d’une triple exposition dans trois événements d’envergure dans le sud de la France: à Arles – avec les Rencontres de la photographie –, à Aix-en-Provence – pour le Festival international d’art lyrique –, et à Avignon – avec le Festival Off. Un «triple A» culturel.

Arles et les Rencontres internationales de la photographie

Pour la troisième année consécutive, le Luxembourg est présent aux Rencontres internationales de la photographie avec deux expositions: «Aedicula» de Claudia Passeri et «Resonance» de Krystyna Dul, présentées dans la Chapelle de la Charité.

Le vernissage a eu lieu vendredi 5 juillet. À noter également que Krystyna Dul a été l’une des huit nominées pour le Prix de la photo Madame Figaro 2019.

Claudia Passeri, «Aedicula», 2019. Vue de l’installation à la Chapelle de la Charité (Arles). Commissariat: Danielle Igniti.  (Photo: Romain Girtgen / CNA)

1 / 2

Kystyna Dul, «Resonance», 2019. Vue de l’installation à la Chapelle de la Charité (Arles). Commissariat: Paul di Felice. (Photo: Romain Girtgen / CNA)

2 / 2

En plus des rencontres photographiques, le Luxembourg était également présent au VR Arles Festival avec le film «7 Lives» de Jan Kounen (produit par a_BAHN) et «Fever» de Karolina Markiewicz et Pascal Piron.

Aix-en-Provence et le Festival international d’art lyrique

Pour ce festival, qui est l’une des plus importantes manifestations dédiées à l’art lyrique en France, c’est la création mondiale des «Mille Endormis» qui a été présentée. Il s’agit d’un opéra composé par Adam Maor, coproduit par les Théâtres de la Ville de Luxembourg et mis en musique par l’ensemble luxembourgeois United Instruments of Lucilin. Les costumes ont été réalisés par Anouk Schiltz.

Avignon et le Off du festival

Dans le cadre du Festival Off d’Avignon, une production théâtrale luxembourgeoise a été présentée au théâtre La Caserne des pompiers, un lieu habituellement investi par la programmation issue de la Région Grand Est, mais dont le Luxembourg a pu bénéficier cette année grâce à une coopération transfrontalière.

C’est la pièce «Revolt. She said. Revolt again.», produite par le Théâtre du Centaure et mise en scène par Sophie Langevin, qui a été présentée. La pièce est jouée quotidiennement jusqu’au 22 juillet (sauf les 9 et 16 juillet).

Cette coopération culturelle à Avignon se poursuit à travers l’exposition «Scènes du Luxembourg» du photographe Bohumil Kostohryz à la Caserne, ainsi que par une journée de rencontres professionnelles, le 16 juillet 2019.

Cette journée sera placée sous le signe des échanges entre programmateurs et compagnies du Grand Est et du Luxembourg. Des conférences et tables rondes viendront ensuite mettre en lumière les défis et perspectives de la mobilité des artistes dans un contexte européen et transfrontalier plus particulièrement.