POLITIQUE & INSTITUTIONS — Politique

Finances publiques

Le triple A confirmé par Fitch et DBRS Morningstar



Malgré des nuages, DBRS Morningstar et Fitch estiment que la récession au Luxembourg sera importante, mais qu’elle devrait être moins grave que celle de la moyenne de la zone euro et que l’économie devrait se redresser en 2021 pour renouer avec les niveaux d’avant-crise. (Photo: Shutterstock)

Malgré des nuages, DBRS Morningstar et Fitch estiment que la récession au Luxembourg sera importante, mais qu’elle devrait être moins grave que celle de la moyenne de la zone euro et que l’économie devrait se redresser en 2021 pour renouer avec les niveaux d’avant-crise. (Photo: Shutterstock)

Dans un communiqué, le ministère des Finances annonce que deux agences de notation, Fitch et DBRS Morningstar, ont confirmé le «AAA» du Luxembourg avec une perspective stable.

«Je me félicite que les deux agences de notation partagent le constat que le Luxembourg mobilise les moyens nécessaires pour parer aux effets économiques de la crise due au Covid-19. Elles attestent également que la politique économique et budgétaire prudente du gouvernement des dernières années fournit un gage de confiance et permet de reconfirmer le maintien de la meilleure notation possible, à savoir la notation ‘AAA’ avec perspective stable pour le Grand-Duché», se réjouit le ministre des Finances, Pierre Gramegna (DP) .

Selon le communiqué du ministère, Fitch et DBRS Morningstar «mettent en exergue la situation de départ favorable du Luxembourg, qui se caractérise par une marge de manœuvre importante qui a pu être dégagée grâce à la politique budgétaire prudente des dernières années. Ceci aura permis au gouvernement de réagir rapidement pour mettre en œuvre des mesures généreuses afin de soutenir l’économie. Ces mesures auront inévitablement un impact considérable sur les finances publiques.»

Les deux agences «estiment par ailleurs que la récession au Luxembourg sera importante, mais qu’elle devrait être moins grave que celle de la moyenne de la zone euro et que l’économie devrait se redresser en 2021 pour renouer avec les niveaux d’avant-crise. Les deux agences de notation attestent donc que, malgré un contexte économique difficile, les fondamentaux de l’économie luxembourgeoise restent solides.»

Reste à savoir comment le Covid-19 va avoir un impact sur les finances publiques et l’économie. «Malgré un environnement extérieur moins favorable et les incertitudes précitées, les agences considèrent que les risques pour le Luxembourg seraient maîtrisables, si le pays poursuit son action politique prudente en matière économique et financière. DBRS reconnaît également les efforts soutenus par le gouvernement dans le domaine de la transparence fiscale et estime que le Luxembourg devrait rester une destination attrayante pour les investissements.»