LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Sorties

Art contemporain

Une Triennale pour les millennials



285174.jpg

Steph Meyers, Kevin Muhlen et Marc Scozzaï ont présenté la nouvelle Triennale Jeune Création. (Photo: Paperjam)

Les Rotondes et le Casino Luxembourg ont décidé de faire équipe commune pour réaliser la cinquième édition de la Triennale Jeune Création qui mettra en lumière des œuvres réalisées par les millennials.

Placée sous le commissariat de Kevin Muhlen , «Brave New World Order» sera la prochaine exposition réalisée dans le cadre de la Triennale Jeune Création initiée par les Rotondes et réalisée cette année en collaboration avec le Casino Luxembourg. Cette édition, qui sera la cinquième, mettra en lumière des œuvres réalisées par des artistes nés entre 1981 et 1996, soit la génération Y, aussi appelée millennials.

40 artistes sélectionnés

Un appel à candidatures avait été lancé aux artistes et devait répondre au thème «Brave New World Order» défini par Kevin Muhlen, directeur du Casino Luxembourg et commissaire de la Triennale.

«Je pratique assez peu l’exposition de groupe dans la programmation du Casino, cette Triennale a donc été pour moi l’occasion de m’interroger sur le commissariat de ce type d’exposition. Aussi, j’ai proposé comme point de départ des réflexions issues de mes propres références: le roman d’anticipation dystopique ‘Brave New World’ d’Aldous Huxley, ou la science-fiction de Philip K. Dick. D’où le titre de l’exposition qui devait servir à interpeller les artistes», a expliqué Kevin Muhlen lors de la conférence de presse.

Mais force est de constater que les artistes de la génération suivante ne s’intéressent plus à ces questions de cyborgs ou de dominance politique. «Dans les propositions qui nous ont été faites, d’autres enjeux ont émergé: des enjeux liés à l’écologie, une interrogation liée à l’usage des réseaux sociaux et d’internet, et une volonté de revenir à des valeurs et à une réflexion plus primitive, plus vraie, plus pure, une réflexion qui va totalement à l’encontre de la dystopie ou d’une vision du corps liée aux prothèses», précise le commissaire.

Sur 113 candidatures, le commissaire en a retenu 40 qui seront exposées à la fois aux Rotondes et au Casino Luxembourg. «Cette collaboration permet de mutualiser les efforts et de créer de nouvelles synergies», a expliqué Steph Meyers , directeur des Rotondes. «Ces nouvelles synergies offrent plus de visibilité aux artistes, l’occasion de mieux montrer le potentiel de cette nouvelle génération et de leur offrir peut-être un tremplin pour leur avenir.»

Génération Triennale

En prélude à cette Triennale, un programme est mis en place pour montrer l’évolution artistique de certains participants des éditions précédentes. «Ce programme agit comme un préambule, un teaser à la Triennale», explique Marc Scozzai, responsable du programme arts visuels.

«Nous avons invité sept artistes des éditions précédentes, principalement celle de 2017, à proposer une nouvelle œuvre, témoignant de leur évolution artistique.» Les œuvres sont ainsi exposées à partir de mi-février aux Rotondes, au Konschthaus beim Engel – qui est désormais géré par le Casino Luxembourg –, et dans la CeCiL’s Box du Cercle Cité.

Triennale Jeune Création «Brave New World Order», du 26 juin au 30 août 2020, aux Rotondes et au Casino Luxembourg.