POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Luxembourg-ville

Pas de retard pour le chantier de la gare



La voie 11 du quai 5 est déjà accessible depuis décembre 2019. Les trois autres se terminent progressivement. (Photo: Paperjam)

La voie 11 du quai 5 est déjà accessible depuis décembre 2019. Les trois autres se terminent progressivement. (Photo: Paperjam)

Deux nouveaux quais et une passerelle neuve pour fin 2021, une restructuration totale attendue pour 2024… Le point sur les travaux de la gare de Luxembourg-ville, qui suivent le calendrier fixé initialement.

En traversant la longue passerelle qui surplombe les quais de la gare de Luxembourg-ville, on aperçoit les deux nouveaux, qui prennent forme progressivement. Une première voie, sur les quatre prévues, est déjà accessible. Une barrière la sépare de la seconde, en cours de finalisation. Les deux dernières attendent toujours leurs rails.

L’objectif,  annoncé en 2018 , était de créer deux nouveaux quais pour quatre voies, avant la fin de l’année 2021. «Malgré le Covid, les travaux n’ont pas pris de retard», assure à Paperjam un porte-parole des CFL. Les quais 5 et 6 devraient être totalement opérationnels avant décembre.

Une voie par ligne de train

«Les effets positifs ne se feront cependant pas ressentir immédiatement», rappelle cet interlocuteur. Ce ne sont que les premiers pas d’un chantier d’envergure pour restructurer la gare de la capitale, «au cœur de notre réseau». Le but étant qu’à la fin, «chaque ligne ait une voie dédiée». Pour éviter les retards aux heures de pointe, quand plusieurs trains arrivent en même temps et doivent patienter avant d’entrer dans la gare. Mais pour cela, il faudra en effet patienter jusqu’en 2024 et «que toute la tête nord se restructure».

Cela inclut les caténaires, les rails, les aiguillages… Avec des travaux qui se dérouleront tout au long de l’année et qui s’accompagnent de barrages de plusieurs semaines pour certains trains. «Des moyens de substitution sont mis en place», entre bus et tram. En 2022, il en sera de même pour la partie sud. Le détail sur les travaux en cours par ligne est disponible à ce lien .

Entre-temps, la passerelle se transformera, pour accueillir les personnes à mobilité réduite (PMR) grâce à différents ascenseurs. Elle devrait être fermée entre mai et septembre 2021. À la rentrée, il sera de nouveau possible de la traverser pour aller du quartier de la gare à celui de Bonnevoie, mais l’accès PMR aux quais ne sera en place qu’en décembre 2021. Y aura-t-il une alternative, pour éviter un détour par la ville en cette période? «Nous sommes encore en train d’étudier cela avec les autres acteurs impliqués».

Les années suivantes serviront à inclure tous les changements faits pour réorganiser la gare.

Au total, le chantier se divise en quatre phases, la seconde démarrant le 3 avril. Le tout pour un budget total de 171 millions d’euros, qui reste inchangé.

«Depuis 2003, nous avons enregistré 85% de voyageurs supplémentaires sur notre réseau, qui est resté au même niveau», expliquent les CFL. «Ce projet est nécessaire pour offrir un meilleur service à nos clients.»