POLITIQUE & INSTITUTIONS — Institutions

Liser

Le travail maintient la santé des seniors



Les plus de 50 ans qui travaillent auraient une meilleure forme que ceux qui ne travaillent pas, selon le Liser. (Photo: Shutterstock)

Les plus de 50 ans qui travaillent auraient une meilleure forme que ceux qui ne travaillent pas, selon le Liser. (Photo: Shutterstock)

Une étude du Liser montre que les personnes de plus de 50 ans qui travaillent sont en meilleure forme que celles sans emploi. Elles subissent en revanche un certain stress dû à la discrimination.

Travailler permettrait-il de garder la forme? Oui pour les seniors, selon une étude du Liser (Luxembourg Institute of Socio-Economic Research).

L’institut a comparé la santé d’employés de plus de 50 ans au Luxembourg avec et sans emploi. Le résultat: ceux qui sont actifs restent en meilleure forme. En revanche, l’âge joue bien sûr sur l’état de forme quand on compare les quinquagénaires à leurs collègues plus jeunes. Ils sont donc plus sujets à des maladies chroniques, selon les deux auteurs de l’étude, Thi Thuc Uyen Nguyen et Gaëtan de Lanchy.

Ils ont aussi interrogé les seniors sur leur bien-être au travail. Ainsi, la majorité des plus de 50 ans se disent satisfaits, même s’ils subissent un stress intense. En cause principalement: le harcèlement moral ou la discrimination, ainsi qu’un environnement de travail avec des tensions.

Des éléments sur lesquels pourront s’appuyer leurs responsables, puisque les travailleurs de plus de 50 ans représentent environ 25% des salariés au Grand-Duché. «Le bien-être et la santé ne constituent pas seulement un enjeu altruiste pour les seniors en emploi. Il s’agit là d’un enjeu économique pour les entreprises autant que les autorités publiques», explique le Liser.