LIFESTYLE & VIE PRATIQUE — Mobilité

mobilité

Le tram à la gare, 1.700 passages de bus de moins en ville



Le quartier de la gare va voir disparaître les colonnes de bus au profit du tramway, nouvelle épine dorsale de la mobilité dans la capitale. (Visuel: Luxtram)

Le quartier de la gare va voir disparaître les colonnes de bus au profit du tramway, nouvelle épine dorsale de la mobilité dans la capitale. (Visuel: Luxtram)

La mise en circulation du tram entre la gare et la place de l’Étoile, le 13 décembre, signera le lancement de nouveaux tracés pour les lignes de bus, mais aussi de nouveaux horaires. 

Alors que le tram fera officiellement son arrivée  à la gare le 13 décembre , l’ensemble des réseaux de transports publics va être réorganisé, a détaillé, jeudi, le ministre de la Mobilité,  François Bausch (Déi Gréng).

«Avec l’arrivée du tram à la gare, un total de 1.700 bus ne passeront plus par le centre-ville, ce qui délestera de façon considérable l’axe entier», a-t-il expliqué.

Puisqu’il sera possible de rallier Luxexpo à la gare en 24 minutes en tram, les bus assurant cette liaison vont disparaître, tandis que ceux qui avaient leur terminus à la gare verront cette destination devenir un simple arrêt sur leur parcours.

Le réseau RGTR se redessine

Du côté des bus RGTR, le réseau va s’étoffer avec l’arrivée de quatre nouvelles lignes: la 105, qui reliera Junglinster à Ettelbruck; la 461, qui fera la jonction entre Itzig et Howald; la 536, qui roulera entre Ettelbruck et Esch-sur-Sûre; et la 543, entre Ettelbruck et Consthum.

Des lignes ayant leur terminus actuel dans le centre ou à la gare centrale vont voir ce point évoluer vers la Rocade, mais aussi Howald et le Kirchberg. Des adaptations d’horaires sont également prévues, signant la troisième phase de la réorganisation du réseau des autobus interrégionaux du pays. Celle-ci devrait se terminer en décembre 2021, avec de nouvelles numérotations des lignes.

Le réseau RGTR proposera un meilleur service le week-end et dans les soirées, ainsi qu’une accélération générale des autobus de ligne.

François Bausch,  ministre de la Mobilité et des Travaux publics

«Le réseau RGTR proposera, à partir du 13 décembre, sur de nombreuses lignes existantes, de même que sur de nouvelles lignes, un meilleur service le week-end et dans les soirées, ainsi qu’une accélération générale des autobus de ligne», a fait savoir François Bausch.

De Merl à l’aéroport, sans passer par la gare

Quant aux autobus de la Ville de Luxembourg, le réseau en étoile qui partait de la gare se conjuguera au passé, avec, désormais, quatre axes principaux que sont le tram, la desserte Gare-Centre, Rocade-Centre, ainsi que des liaisons Ouest-Est et Ouest-Nord sans desserte du quartier Gare. Ainsi, par exemple, les quartiers de Merl et Belair seront reliés par une ligne de bus vers l’aéroport en passant par le Kirchberg.

La cadence des autobus actuellement en fonction entre la gare et la ville haute via l’avenue de la Gare et le Viaduc va être réduite, vu la mise en service du tramway. Autre changement à venir: la disparition de la gare routière des autobus municipaux, et donc, la fin du terminus de huit lignes différentes (9, 10, 11, 13, 14, 19, 28, 31).

Celles-ci verront leur parcours redessiné, et la population en sera informée via la distribution d’un nouveau plan du réseau, à compter du 23 novembre prochain, dans les boîtes aux lettres, avant une présentation détaillée des modifications prévue le 27 novembre.

Voici comment sera structuré le nouveau réseau des autobus de la Ville de Luxembourg (AVL), dès le 13 décembre. (Illustration: MMTP/VDL)

Voici comment sera structuré le nouveau réseau des autobus de la Ville de Luxembourg (AVL), dès le 13 décembre. (Illustration: MMTP/VDL)

«La ligne de tramway constituera prochainement l’épine dorsale du concept de mobilité de la capitale et fédérera autour d’elle un réseau de bus municipaux minutieusement harmonisé», a insisté la bourgmestre de Luxembourg, Lydie Polfer  (DP).

À noter, enfin, que le dimanche 13 décembre sera aussi marqué par quelques modifications d’horaires pour les trains CFL nationaux et internationaux. Par exemple, en semaine, une nouvelle cadence horaire est annoncée sur la ligne reliant Luxembourg à Liège.